DERNIERES INFOS
S'informer devient un réel plaisir

Scandale Miss Sénégal : Kader Gadji et Mamico inculpés

Du neuf dans l’affaire de viol suivi de grossesse sur la Miss Sénégal 2020, Ndèye Fatima Dione. L’histoire a donné raison à la présidente du comité d’organisation de l’élection Miss Sénégal, Aminata Badiane. Cette dernière était accusée d’apologie du viol et viol au préjudice de Fatima Dione. Cela, suite a des plaintes la féministe Mariama Kébé dite Mamico, Mame  Matar  Guèye  de  l’Omg  Jamra, l’acteur Kader Gadji et plusieurs autres personnes.

Ils avaient saisi le procureur de la République après une sortie de la miss Ndèye Fatima Dione expliquant qu’elle a été victime de viol. Seulement leur action n’a pas prospéré. Selon les informations de L’Observateur, le 20 janvier 2023, le procureur de la République a décidé, après enquête de la Sûreté urbaine de Dakar, de classer les plaintes contre Amina Badiane sans suite. Une décision prise après les révélations du rapport d’enquête fait par les hommes du commissaire Bara Sangharé. Dans leurs conclusions, les hommes du commissaire Sangaré ont affirmé que les éléments de l’enquête ne permettent pas d’établir les faits de viol suivi de grossesse sur Ndèye Fatima Dione.

Selon toujours les informations de L’Observateur, hormis le classement sans suite, le procureur de la République a posé un autre acte. Le maitre des poursuites a fait un réquisitoire introductif au juge du deuxième cabinet du tribunal de Dakar pour solliciter l’ouverture d’une enquête judiciaire contre Mariama Kébé, Kader Gadji et X. Maintenant, l’organisatrice de l’élection Miss change de posture. Amina Badiane est désormais partie civile.

D’après toujours les informations de L’Observateur, Mamico et Kader Gadji sont inculpés, vendredi dernier pour «diffamation et injures publiques» par le magistrat instructeur. Ils sont accusés d’avoir traité Amina Badiane de proxénète, lesbienne et de prostituée. Suite, à l’éclatement de cette histoire, les conseils de la promotrice, Mes Babacar Niang et Papa Mamalle Diockou, avaient porté plainte devant le procureur de la République.

laissez un commentaire
%d blogueurs aiment cette page :