La collectivité léboue du Cap-Vert  renoue avec les histoires liées au foncier. Des membres du Comité d’Initiative pour la Réorganisation du Village de Ouakam (CIRCO) viennent de monter au créneau pour déplorer le bradage des terres impliquant, au premier chef, le Jaaraf de Ouakam, Youssoupha Ndoye et certains de son proche entourage.

A en croire un des membres de la structure précitée : «Le Jaaraf du village traditionnel lébou de Ouakam, Youssoupha Ndoye, s’emploie, en toute impunité,  au bradage de quelque 12 hectares à Tyr Kam situé à Tivaouane Peulh et appartenant à notre collectivité. Malgré l’opposition des populations, il a cédé les  terres aux spéculateurs  fonciers non mandatés par la collectivité léboue de Ouakam-Ngor-Yoff».

  «En 2016, nous avions adressé une lettre d’opposition au chef du bureau des domaines de Pikine. Mais, que nenni ! Il leur facilité la confection de faux documents et fausses signatures. Des avocats ont été commis et le notaire a reçu une mise en demeure pour l’annulation de la vente», s’est –il expliqué.

 

Par Ibrahima Ngom Damel

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici