Des membres du comité d’Initiative pour la réorganisation du village de Ouakam sont montés au créneau pour déplorer le bradage des terres impliquant des dignitaires lebous informe le journal rewmi. A en croire un des membres de la structure, le « Jaaraf du village traditionnel léboue de Ouakam Y. Ndoye s’emploie en toute impunité, au bradage de quelque hectares à Tyr Kam,situé à Tivaoune Peul et qui appartiendraient à la collectivité selon ce dernier dans le journal.

Selon toujours lui, une lettre d’opposition a été adressée en 2016 au chef du bureau des domaines de Pikine. Des avocats ont même été commis et le notaire a reçu une mise en demeure pour l’annulation de la vente informe ce dernier dans Rewmi quotidien

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici