DERNIERES INFOS
S'informer devient un réel plaisir

SANGOMAR INAUGURE L’ERE DU GRAND SOIR PETROLIER ET GAZIER TANT ATTENDU !!!

0

Ce Mercredi 12 Juillet 2024 marquera à jamais le début de l’ère du Pétrole et du Gaz au Sénégal.

Ainsi donc, voici venu le Grand Soir après le Petit Matin !!!
Oui, ce Grand Soir qui a fait rêver tant de générations d’idéologues de la Grande et Historique Gauche combattante et autres Révolutionnaires du Sénégal et du Monde entier !

Mais, c’est sous le Magistère d’un Libéral, pur jus, d’aucuns diront, de lait, que le Destin a choisi cet avènement.
Cet événement, devrais-je dire, c’est aussi l’arrivée des Premiers Mètres Cubes de Gaz du Grand Tortue Ahmeyin (GTA), attendu en fin 2024 !!!
Comme un clin d’œil de l’Histoire, c’est du Nord, précisément au large de Saint-Louis, ancienne capitale de l’Afrique Occidentale Française (AOF) et du Sénégal que la torche annonçant le Grand Soir s’est allumée et va illuminer tout un peuple.
Et c’est un Haal Pulaar né au Centre, qui passe le témoin à la tête de l’Etat à son cousin à plaisanterie séculaire, Sérère, pour parachever l’œuvre, au grand profit du Peuple Sénégalais.
Avec le démarrage effectif de la production du Gaz que notre pays partage avec la République sœur de Mauritanie, c’est déjà l’équivalent d’une Centrale de 250MW qui va rentrer dans l’escarcelle du Sénégal, grâce à la mise en service de GTA. Soit une capacité pour l’approvisionnement de tout l’axe Nord : Saint-Louis, Louga et Matam.
Un gain énorme, pour ne pas dire un pactole, pour la SENELEC, qui verra ainsi sa capacité augmentée et ses charges d’exploitation réduites, considérablement, avec les incidences positives sur le prix de l’électricité à cours ou moins terme, au profit des consommateurs. Alors qu’il y a encore quelques ans, c’est près de 800 milliards de francs CFA de subventions que l’État a dû débourser pour permettre aux ménages de consommer l’électricité à moindre coût !

A propos de la Senelec, c’est heureux de constater que la société nationale a fini de mettre aux normes ses turbines et ses installations pour pouvoir accueillir et traiter, convenablement, le Gaz Naturel Liquéfié (GNL) de GTA, Sangomar et Yakaar/Téranga.
Désormais, l’avenir s’écrit en accès universel au courant, et à prix abordable pour tous les Sénégalais. Ce que l’ancien Président, M. Macky SALL, prédécesseur de Son Excellence M. Bassirou Diomaye Diakhar FAYE, appelait, il n’y a guère longtemps : le Sénégal de TOUS et le Sénégal pour TOUS.
Oui, c’est bien l’heure du Grand Soir tant scruté, tant rêvé, tant espéré depuis… 64 ans, déjà !!!

Compte non tenu des profits, recettes, impôts et autres taxes qui tendent les bras à l’État, via Pétrosen et les Services compétents. Soit près de 60% de Revenus, constitués de la part de l’État, de la part de Pétrosen et des Impôts et Taxes.

À titre indicatif, rien que GTA, c’est près de 230 Milliards de Mètres Cubes pour les 30 ans à venir et quelques 10 mille emplois directs. Sans compter les emplois indirects et les marchés captés par les Sociétés privées nationales. De même que le développement attendu par les Secteurs Industriels, Agricoles, Touristiques, ainsi que les Retombées sur les Transports, la Santé, l’Education, la Formation, la Recherche, l’Elevage, la Pêche, l’Artisanat, etc. Bref, tout un Ecosystème Financier, Economique et Socio-Professionnel, promis à un bel et glorieux avenir.
Si le Gaz illuminera le Nord au courant de l’année, c’est au Centre, précisément à Djifere/Fatick, que Sangomar vient de régurgiter son contenu avec générosité et bienveillance et à livrer son Or Noir aux enfants du pays. Comme le font certains mammifères, partis chasser tôt le matin avant de rentrer le… Soir pour nourrir leurs petits.

Encore, un autre heureux coup du Destin pour notre si vaillant, résilient, tolérant et accueillant pays. Béni Sénégal !!!
Décidément, l’Histoire retiendra que le Nord et le Centre ont fédéré leurs efforts et harmonisé leur timing pour éclairer le Grand Soir que l’on attendait tant.

Pour 100 Mille Barils par Jour, à compter de ce mois de Juillet 2024, un commencement avant d’atteindre sa visite de croisière, Sangomar polarise désormais l’espoir et l’espérance de toutes les générations : les plus anciens, les jeunes contemporains, ainsi que les futurs acquéreurs de cette manne du Ciel dont l’héritage est déjà consigné dans une Loi.

D’ailleurs, la SAR s’en frotte déjà les… turbines : elle, qui devra raffiner tout ce potentiel pour la consommation nationale et même l’exportation. Ce que l’on appelle une valeur ajoutée pour une capacité de raffinage confirmée de l’ordre de 1 000 000 (un Million), voire 1 500 000 (un Million Cinq Cent Mille) Barils par An.
À noter que Sangomar, c’est aussi près de 13 Milliards de Mètres Cubes de Gaz qui n’attendent qu’à être mis en valeur dans un proche et bel avenir…
Qui disait que le Sénégal est béni des dieux ?

Ce tout petit pays par la taille et la démographie mais reconnu jusque-là comme une GRANDE NATION pour sa Stabilité, sa Téranga légendaire et la Qualité de ses Ressources Humaines et de ses Grands Érudits.

En attendant le MUST, avec Yakaar/Téranga et ses quelques près de Mille Milliards de Mètres Cubes de Gaz naturel. Il y a, véritablement, de quoi être fiers pour la Vision claire des décideurs publics, qui ont su méthodiquement, posément et sereinement coacher l’avènement de cette nouvelle ère prometteuse de lendemains meilleurs, en posant les jalons du succès, un par un.

D’abord, en sécurisant les contrats Pétroliers, Gaziers et Miniers par la transparence, en intégrant l’ITIE. Puis, en mettant sur place le COS PETROGAZ, l’INPG, le GES-PETROGAZ, le CT/CNSL, à côté des nouveaux Codes Pétroliers, Gaziers et Miniers devant régir tout l’écosystème du Secteur Extractif. Pour couronner le tout, il a été institué la Loi relative à la Répartition et à l’Encadrement de la Gestion des Recettes, issues de l’Exploitation des Hydrocarbures.

Last but not least, le Fonds de Stabilisation pour Anticiper les Fluctuations, liées au Marché du Pétrole et du Gaz, a été mis en œuvre pour compléter les pièces de ce Grand Puzzle.
Après la fierté, nous sommes aussi reconnaissants surtout pour la Générosité, la Miséricorde et la Grâce du Maître des Mondes qui nous a, encore, fait franchir un Nouveau Palier. Et certainement, pas le dernier…
Ainsi soit-il.
Amen.

Yaya Sakho,
Journaliste

laissez un commentaire