DERNIERES INFOS
S'informer devient un réel plaisir

Sacre de la Côte d’Ivoire à la CAN : La patte d’Emerse « Fae »

0

La Côte-d’Ivoire a été couronnée championne d’Afrique des Nations (CAN) 2024, ce dimanche, au sarde Alassane Ouattara d’Epimbé et ce triomphe revient en grande partie à un homme : Emerse Faé. À seulement 40 ans, cet entraîneur a réussi à remporter le titre continental après seulement quatre matchs en tant que numéro un sur le banc des Éléphants, suite au limogeage de son prédécesseur français, Jean-Louis Gasset.

Ce dernier avait connu un premier tour désastreux avec deux défaites des ivoiriens et une seule victoire face à la Guinée Bissau en phase de poules, qualifiant l’équipe en tant que meilleur troisième. Dés son arrivée, les choix tactiques de Faé et son discours rassembleur ont porté leurs fruits. L’ancien international ivoirien, désigné meilleur entraîneur à l’issue de la finale remportée (2-1) contre le Nigeria, a su relancer les anciens membres du groupe tels que Jean-Michaël Séri, Max-Alain Gradel et Serge Aurier.

Ces choix judicieux ont contribué à la victoire finale du pays hôte et devraient solidifier la position d’Emerse Faé en tant qu’entraîneur titulaire de l’équipe nationale ivoirienne. Pourtant au tout début, la nomination de Faé à la tête de l’équipe nationale avait été accueillie avec un certain scepticisme par certains observateurs et les supporters ivoiriens, en raison de son manque d’expérience en tant qu’entraîneur principal.

Cependant, Faé a rapidement prouvé sa valeur en mettant en place un système de jeu solide et en redonnant confiance aux joueurs clés de la sélection. Sa capacité à motiver les joueurs et à créer une cohésion de groupe a été l’un des facteurs clés de la victoire finale. En plus de son expertise tactique, il a également su instaurer une atmosphère positive et un esprit d’équipe infaillible.

Le succès de coach Emerse Faé à la tête des Éléphants ne se limite pas seulement à la victoire en finale de la CAN. Il a également réussi à insuffler un nouvel élan à tout le football ivoirien. Tel un Aliou Cissé avec les Lions du Sénégal, il a une nouvelle fois mis en lumière l’expertise africaine. La victoire contre le Nigeria a été le couronnement de cet effort collectif et a confirmé le statut de l’équipe ivoirienne parmi les meilleures en Afrique. La Côte-d’Ivoire peut désormais envisager l’avenir avec optimisme, avec le pragmatique Emerse Faé aux commandes !

laissez un commentaire