DERNIERES INFOS
S'informer devient un réel plaisir

Russie: le journaliste Ivan Safronov condamné à 22 ans de prison pour haute trahison

0

À Moscou, la justice a condamné Ivan Safronov à 22 ans de prison. Le journaliste, devenu conseiller de l’ancien directeur de l’agence spatiale russe, avait déjà été reconnu coupable de trahison pour avoir diffusé des informations que les autorités ont jugées sensibles. Il purgera sa peine dans une prison de haute sécurité, mais son avocat a déjà prévenu qu’il ferait appel de sa condamnation.

Ses déclarations d’innocence, les preuves montrant qu’il s’est appuyé sur des sources publiques pour rédiger ses articles ou le fait qu’il ait refusé de plaider coupable n’ont rien changé à l’issue de son procès.

Ivan Safronov a écopé d’une lourde peine de prison pour avoir recueilli des informations secrètes sur l’armée russe et les avoir transmises à des espions travaillant pour la République tchèque.

L’ancien journaliste a accueilli la sentence avec un haussement d’épaules de résignation. Le temps pour lui de clamer un « je vous aime » aux journalistes présents à l’énoncé du verdict avant de quitter la salle d’audience sous leurs applaudissements.

Pour Evgeni Popov, vice-président du comité sur la politique de l’information de la Douma, cette peine de 22 ans de colonie pénitentiaire de haute sécurité est choquante par sa durée. Mais celui qui est aussi actif dans les médias estime qu’Ivan Safronov peut encore triompher en appel alors que son avocat avoue ne pas se faire d’illusions.

Ivan Safronov, lui, pourra réclamer sa libération conditionnelle après quatorze ans de détention.

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.