DERNIERES INFOS
S'informer devient un réel plaisir

Rufisque : le poignant récit de la maman de Junior Ba, brûlé vif par son épouse

0

Mamadou Junior Ba, chauffeur de son état, aurait été brûlé vif par son épouse A. Diop. Cette dernière l’aurait aspergé de pétrole, alors qu’il était dans les bras de Morphée, avant de mettre le feu et l’enfermer dans leur chambre.

La victime a succombé à ses brûlures à l’hôpital Principal de Dakar. Son corps a été acheminé à l’hôpital Aristide Le Dantec pour les besoins de l’autopsie.
L’enquête s’est orientée vers A. Diop, la trentaine et mère de trois enfants. Elle est en garde à vue au commissariat de Rufisque. Elle nie avoir brûlé son mari qui, selon certains témoignages, aurait payé pour des soupçons d’infidélité.

Dans les colonnes de L’Observateur, la maman de la victime, Marie Faye, a reconnu que le mariage de son fils battait de l’aile. «Avec sa femme les disputes n’en finissaient plus. Ils étaient même divorcés avant de se remarier», confie la dame.

Elle se garde de désigner sa belle-fille coupable, mais signale que «tout le monde l’accuse d’avoir mis le feu dans la chambre». «Nous souhaitons que toute la lumière soit faite et que justice se fasse dans toute sa rigueur», suggère Marie Faye.

D’ici là, elle pleure un «garçon correct et travailleur, (…) plein d’humour, qui mettait de l’ambiance à la maison».

Ce drame survient alors que Marie Faye a perdu il y a moins d’une semaine son père. C’est d’ailleurs au milieu des obsèques de ce dernier, «au village», qu’elle a appris que son fils était entre la vie et la mort.

Elle rembobine : «Mon mari m’a appelée pour me dire que mon fils était très fatigué suite à ses brûlures. Lorsque je suis arrivée, on m’a annoncé sa mort. (…) Il a beaucoup souffert avant de mourir. Je suis attristée par la manière dont il a perdu la vie.»

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.