DERNIERES INFOS
S'informer devient un réel plaisir

Risque de hausse des prix des denrées

0

L’Unacois/Jappo a profité de sa conférence de presse pour aviser sur risque de hausse de prix de certains denrées alimentaires en brandissant une note. Laquelle, Selon Ousmane Sy Ndiaye, directeur exécutif de ladite organisation,fait état d’un certain nombre de produits. La note est référentielle à différentes directive de l’UEMOA .

Elle s’adresse, révèle-t-il, aux sachets en plastique, aux boissons non alcoolisées,aux jus de fruit, aux légumes, etc. Sur les légumes l’on informe qu’il y a 5% de taxe de plus; sur tous les corps gras alimentaires, il y a 10% de taxe de plus; sur les gras alimentaires comme le beurre, le lait, entre autre, 15µ de taxe en plus ; sur les produits dits de tabac, la taxe est érigée à hauteur de 50% l’huile à 83%…

pour Mr Ndiaye, à chaque fois qu’on charge davantage le commerçant, il se  décharge sur le consommateur. « Et c’est dommage que ces taxe interviennent à la veille du mois de ramadan. Donc, on est sur une période de forte consommation quasiment de Mai en Septembre. Il est claire que les risques de dérégulation du marché et des hausse de prix inévitable  » dit il.

Moustapha Lô, vice-président de l’Unacois, estime que s’il y a augmentation de prix sur certaine denrées, « il faut pas que les Sénégalais  croient que ce sont les commerçants ou l’Unacois, il faudra comprendre que c’est l’État qui a fait ce qu’il ne devait pas ». D’un ton peut élevé, le commerçant a également déploré la pléthore des grandes surfaces « qui a des  conséquences négatives ».

laissez un commentaire