« Le combat contre le Covid-19 rime avec zéro enfant dans la rue « , déclare le ministre de la famille, de la femme et de la protection des enfants, Ndèye Saly Diop Dieng. Mais, à ce jour, les enfants en situation de rue n’ont pas disparu des artères de la capitale. Conformément aux mesures indiquées par les autorités sanitaires hier, le ministre a invité à  « une attention renforcée pour les enfants en général et en particulier pour ceux en situation de rue ou privés de protection parentale qui sont particulièrement exposées ». Ces derniers, poursuit-elle, de par leur mobilité et leur exposition sociale, connaissent un risque élevé de contamination et deviendraient des vecteurs de propagation plus larges de la maladie au sein de la communauté.

Le ministre de la Famille annonce « plusieurs mesures déclinées en un plan d’urgence des enfants de la rue, dans un contexte de Covid-19 ». Il s’agit de l’organisation diligente du retour volontaire des enfants au sein de leurs familles d’origine, avec un accompagnement des parents qui s’engageront pour faciliter leur réinsertion. A cela s’ajoute la conduite des opérations de retrait des enfants, en vue de les retirer de la rue et les placer dans les centres d’accueil pour enfants, pour une meilleure prise en charge, le temps de chercher leurs familles d’origine et d’organiser leur retour. Ce travail se fera en collaboration avec les ministères sectoriels (justice, intérieur et Santé), les partenaires techniques et financiers et la société civile oeuvrant pour la protection des enfants.

A en croire le ministre, les opérations seront conduites « sans délais » par les comités départementaux de protection de l’enfant, en étroite collaboration avec les autorités administratives. « J’en appelle à une mobilisation totale et à un accompagnement, notamment des élus territoriaux, des délégués de quartier des « badienou gokh » et des « ndeyou daara » dont le soutien est une condition incontournable du succès », insiste Ndèye Saly Diop Dieng.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici