Juste après la sortie des commerçants du Marché central et du Centre commercial Cheikh al lislam, les marchands ambulants ont aussi apporté leur version des faits. Selon Baye Fall, leur président, « Ceux sont des politiciens encagoulés animés par le désir de faire plaisir à Serigne Mboup qui les obligent dans ces genres de combat, synonyme de campagne déguisée pour les élections municipales prochaines

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici