DERNIERES INFOS
S'informer devient un réel plaisir

RENTREE 2018: Université du Sine-Saloum apte pour 2000 étudiants

0

Le conseil national et de coopération des ruraux (CNCR), l’association sénégalaise pour la promotion du développement à la base (ASPRODEB) et (USSEIN) ont  pactisé autour  d’une convention cadre.

Amadou Tidiane Guiro, recteur de l’université du Sine-Saloum El  Hadji Ibrahima Niass a saisi  l’occasion pour  faire part des aptitudes  de  l’établissements. A l’en croire, au  mois  2000 étudiants  seront accueillie à la rentrée prochaine.

Selon lui toutes les dispositions sont déjà prises pour que l’USSEIN ouvre ses portes pour cette prochaine rentrée.

Des abris provisoires ont été trouvés, ce qui est synonyme  de démarrage des enseignements. Au moins 34 filières disponibles dans campusen  en raison de 50 étudiants dans Kaolack, Fatick et Kaffrine ». Il est aussi prévu 1000 lits pour les étudiants de kaolack, 1000 pour Fatick et 800 pour Kaffrine.

L’une des nouvelles mission de l’université, c’est le service à la communauté. C’est pourquoi elle va s’ouvrir à cette dernière.

« La démarche de (L’USSEIN), c’est de faire intervenir les professionnels dans notre programme d’enseignement, les personnes qui ont une compétence et expérience dans tous les domaines de l’agriculture
Un des points majeur de cette convention est la mise en place d’une université paysanne, une plateforme qui va étudier les besoins des paysans dans le cadre général et d’y intervenir ».

Pour rappel cette convention cadre a pour but de définir les objectifs de la collaboration et de préciser les modalités du partenariat entre l’Ussein, le CNCR et L’ASPRODEB.

Il s’agit de faciliter les conditions pour l’intervention des professionnels techniques (agri-experts) et des leaders professionnels du mouvement, à chaque fois que de besoin, dans la formation des étudiants de l’Ussein et leur permettre d’effectuer des stages.

Favoriser la collaboration entre les enseignants-chercheurs de l’université et les organisations du CNCR/ASPRODEB;
faciliter la mission de service à la communauté de l’Ussein dans le monde rural,
Co-créer au sein de l’université un espace et un environnement d’apprentissage des producteurs et des élus paysans sous forme d’une université paysanne (université populaire).

Enfin l’ussein, le CNCR l’ASPRODEB s’engagent conjointement à identifier des modalités de mise en œuvre d’une offre de renforcement des capacités des paysans et paysannes dans le cadre de l’université paysanne.

Birane Niasse, Kaolack pour ThieyDakar

 

laissez un commentaire