DERNIERES INFOS
S'informer devient un réel plaisir

« Renée Claude Fitte, dite Tatie Renée In Memoriam» par Amadou Bal BA –

0

Je n’ai jamais eu l’insigne honneur de rencontrer Renée-Claude FITTE, un contact sur Facebook originaire de Périgueux et résidant apparemment dans la région parisienne et militante, notamment d’une association sénégalaise de femmes. Renée-Claude FITTE, dite Tatie Renée, mariée à un Sénégalo-Guinéen, sans enfant, avait vécu, un certain temps, à Mermoz, à Dakar. Dans sa grande chaleur humaine, Tatie Renée, amoureuse de la France, avait aussi une grande et fine connaissance de l’Afrique, une très grande curiosité des autres et surtout une immense culture. En réponse à mes souhaits de bon anniversaire du 7 juin 2021, notre Tatie Renée, pleine de chaleur humaine, qui nous manque déjà en ces temps troublés, savait toujours vous retourner une belle et douce parole ; aussi, on est confus devant une telle grandeur d’âme, un humanisme si élevé : «Merci mon cher Amadou pour nos liens créés sur le Web. Mon estime, pour l’homme pugnace, respectueux d’autrui, cultivé et plein d’empathie, réchauffe le domaine virtuel sur lequel nous échangeons» m’écrit-elle.

Tatie Renée commentait et partageait régulièrement mes publications comme si elle faisait de ma vie depuis toujours. Son message du 2 juin 2023, sibyllin et d’une grande finesse m’avait alerté sur l’état de sa santé «Mon ami, ta fidélité me touche. Je suis très confinée dans mon tonneau, même si je n’ai pas la même sérénité d’un Diogène (prétentieuse) ; mais cela me permet de résister à ce qui est en train de m’abattre. Je m’éloigne de la vie sans problème, ni amertume. Continue, toi de sculpter notre intellect et notre connaissance de ce vaste monde», m’écrivait-elle le 7 octobre 2023.

Aussi, en raison de cette grande proximité par l’esprit et le cœur, j’avais souhaité échanger avec Tatie Renée de vive voix. Cependant, Tatie Renée m’avait répondu que, malade de très longue date, alitée, elle ne pouvait plus se déplacer. J’étais alors surpris que cet esprit, particulièrement alerte, fût prisonnier d’un corps usé par la vie.

Tatie Renée, d’une plume alerte, savait toujours trouver les mots chaleureux à chacun de mes anniversaires «Cher ami, frère de cœur, journaliste de la vie et de l’Histoire du monde, je veux te souhaiter un excellent d’anniversaire tendre festif et familial. Beaucoup de plaisir et d’intérêt à suivre tes tribunes et rendus de l’état du monde, de l’Afrique et des tensions multiples entre communautés. Respect, amitié et estime pour tes efforts à souligner la complexité des êtres», m’écrivait le 2 juin 2023, notre chère et adorable Tatie Renée. En réponse à mes vœux de son anniversaire du 7 juin 2023, Tatie Renée m’adressait ce message serein et inquiétant «Merci mon cher ami de cette délicate et chaleureuse attention. La vie galope, et désormais, j’ai dû mal à suivre. Cependant, ma tête reste alerte et heureuse de rencontrer des gens de ta valeur morale et intellectuelle. Merci de ta présence au fil du Web. A bientôt camarade», m’écrit Tatie Renée ; des compliments qui s’adressent aussi, et surtout, à cette Grande dame qui a pris de la hauteur, devant par cette grande échéance.

Tatie Renée, jusqu’au dernier moment, souvent présente sur les réseaux, armée d’un regard lucide et distancié, savait dresser un bilan de sa merveilleuse existence. «Cher ami du Fouta, je suis effectivement en fin de parcours, mais sereine et sans amertume. Je n’ai pas eu toute la vie que je voulais, mais j’ai voulu ma vie. Les souvenirs des nuits chaudes et conviviales m’ont accompagnée, et tu es de ceux qui ont ouvert les fenêtres de ma curiosité gourmande d’un ailleurs. Beaucoup de respect et d’amitié à ton égard», m’écrit-elle le 7 octobre 2023. Ainsi donc me dit sereinement poétiquement avec une grande chaleur humaine et amicale notre chère Renée Claude l’échéance grave qui nous attend tous. En réponse j’écris à Tatie Renée «Ma chère amie, cela me fait de la peine ; même si on ne s’est jamais rencontré, c’est comme si tu faisais partie de mon entourage depuis toujours. J’admire ta sérénité ; personne ne sait comment affronter, si paisiblement le passage à l’autre monde, comme tu le fais. Je crois qu’il faut vivre, pleinement chaque minute restante. Hier, c’est du passé, et demain n’est pas encore venu disait Sénèque». Oui, tant qu’on est vivant, on n’est pas encore mort. «Tu vois, être positive et apaisée, c’est accepter d’avance les herbes hautes. C’est mon dernier défi, et j’accepte l’augure. Step by Step», m’écrivait Tatie Renée, dans son dernier message.

Disparue le 24 novembre 2023, à Paris 13ème, les obsèques de Renée-Claude FITTE, auront lieu le jeudi 30 novembre 2023, à 16 heures, au crématorium du Père-Lachaise, 71 rue des Rondeaux, à Paris 20ème.

«Le vrai tombeau, c’est le cœur des vivants», disait Édouard HERRIOT (1872-1957), du Parti radical, académicien, homme d’Etat français. Tatie Renée portait des principes et valeurs d’humanisme et de bien-vivre ensemble que chacun d’entre nous devrait défendre en sa mémoire. A ses proches et amis, et en votre nom à vous tous, nous leur adressons nos sincères condoléances.

Paris, le 27 novembre 2023, par Amadou Bal BA

laissez un commentaire