Les éditions Venus d’ébène du Bénin ont publié un ouvrage collectif intitulé « Regards croisés sur le coronavirus : le vécu individuel de 20 auteurs », qui compile les récits de 20 femmes et hommes du continent dont Mamadou Amath, ancien rédacteur en chef de l’Agence de presse sénégalaise (APS).

Dans ce livre préfacé par le professeur Ascersion Bogniabo, doyen de la faculté des Lettres, Arts et Sciences humaines de l’Université d’Abomey-Caavi (Bénin), les auteurs livrent leur vécu en rapport avec la pandémie de Covid-19.

Ce projet, conçu et coordonné par l’écrivaine béninoise Adélaïde Fassinou, a consisté à regrouper des témoignages revêtant des formes aussi diverses que variées, allant de la nouvelle à la poésie en passant par la fantaisie, voire la réflexion philosophique.

Les différents textes ont chacun leur particularité, leur singularité, mais le dénominateur commun est la pandémie et, surtout, le confinement à domicile auquel il a donné lieu ici et là, contraignant les uns et les autres à s’adapter, renseigne un communiqué.

L’initiatrice y explique que pendant cette période d’oisiveté forcée et subie, elle lisait énormément et écoutait beaucoup la radio. Et ce qu’elle apprenait ainsi lui fit très peur.

« Cet effroi engendré par la covid-19 a fait que j’avais trouvé pour thérapie principale l’écriture. Il fallait exhumer de mes tripes cette peur que j’avais et qui envahissait tout le monde. C’est ainsi que j’ai commencé à rédiger mon texte sur le coronavirus, un texte que j’ai intitulé Coronasoliloque.

A un moment donné, j’en ai parlé à mes connaissances, à mes collègues auteurs puisque je n’étais pas seule à vivre dans cet effroi… « , écrit l’écrivaine Adélaide Eassinou.

Dans cet exercice, le journaliste sénégalais Mamadou Amath
partage « les préoccupations existentielles d’un homme dont la journée de ramadan qui vient de débuter s’annonce trop longue et morose à cause du discours livré par le président de la République et du comportement de certains citoyens ».

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici