DERNIERES INFOS
S'informer devient un réel plaisir

Real Madrid : les touchants adieux de Marcelo

0

Au centre d’entraînement de Valdebebas, le Real Madrid rendait hommage, ce lundi, à Marcelo (34 ans), en fin de contrat avec les Merengues. Accompagné de sa famille et du président Florentino Perez, le latéral brésilien, arrivé en 2006, s’est ainsi exprimé pour remercier l’ensemble du club madrilène. Un moment particulièrement touchant. «Je tiens à remercier le club, mes coéquipiers avec qui j’ai eu la chance de jouer au fil des ans, les entraîneurs, les staffs qui sont comme une famille, les personnes qui travaillent dans la résidence, les personnes chargées de la sécurité, celles qui travaillent derrière nous. Je veux remercier Madrid pour tout ça. Je me suis réveillé chaque jour de ma vie avec la joie d’être dans le meilleur club du monde. Mes enfants ont vu que j’ai pu jouer pour le meilleur club du monde», a ainsi, tout d’abord, assuré l’international brésilien (58 sélections, 8 réalisations) avant d’ajouter.

«Lorsque j’ai quitté le Brésil, j’avais en tête de jouer pour une grande équipe et de participer à la Ligue des champions. Quand j’ai signé à Madrid, dans ma tête je pensais que je pourrais atteindre le sommet, et me voilà le joueur avec le plus de titres dans leur histoire. Je veux faire une mention spéciale à Raúl. Quand mon fils est né, vous m’avez beaucoup appris en tant que capitaine. Vous nous avez donné un panier avec beaucoup de choses et je ne peux pas l’oublier. À partir de là, j’ai commencé à vous voir comme un exemple et j’ai voulu le suivre. Aujourd’hui, je pars d’ici en pouvant dire que vous avez été mon exemple. Je pars d’ici la tête haute. Ma famille est très fière de moi. J’ai de la chance, tout ce que j’ai eu dans ma vie l’a été avec le travail, mais j’ai eu de la chance avec les personnes que j’ai eues à mes côtés. Merci beaucoup à tous. Ce n’est pas un adieu, je n’ai pas l’impression de quitter Madrid. Si vous ne me donnez pas un ticket, vous aurez un problème. Quand je disais que l’avenir de Madrid est très sûr, je dis que Madrid est très prometteur, comme il l’a toujours été. J’inclus mon fils, qui est dans la cantera. Je suis arrivé comme un garçon et je pars comme un homme.»

laissez un commentaire