ABDOULAYE MAKHTAR DIOP, GRAND SERIGNE DE DAKAR

Mon témoignage recoupe tous ceux qui ont été exprimés ici. Mais, ce qu’on n’a pas assez souligné c’est que Mamadou Diop a donné à Dakar sa dimension de commune de droit commun. Avant 1983, Dakar était une commune à statut spécial administré par un gouverneur. Donc c’est Mamadou Diop qui, après la réforme de 1983, a rendu la ville de Dakar attrayante et attractive. Il a beaucoup contribué l’émergence de l’association internationale des maires.

OUSMANE NGOM, ANCIEN MINISTRE

Il fut un grand ministre dans plusieurs départements. Et il a marqué incontestablement le ministère de la santé. L’autre dimension que j’ai retenu chez lui, c’est au-delà du serviteur de l’Etat, le militant politique convaincu, et le socialiste convaincu. Il s’est battu et a cru à des idéologies qu’il a défendues. Nous avons eu des confrontations politiques importantes, mais  nous sommes restés dans la civilisation et la fraternité.

LATIF COULIBALY,  MINISTRE DE LA CULTURE

Nous sommes aux obsèques de Mamadou Diop qui est un grand monsieur qui a beaucoup servi le pays. Et je pense c’est un devoir pour tout un sénégalais de le rendre hommage.

CHEIKH GUEYE, MAIRE DE DIEUPPEUL DERKLE

Mamadou  Diop a montré dans sa vie plusieurs facettes de l’homme d’Etat. Il a été un modèle pour notre pays. Il a servi la nation. Si aujourd’hui on parle de la ville c’est ^parce qu’il a été le bâtisseur l’initiateur. Il a dans son génie façonné la ville. Il a été un trésor. Qu’Allah fasse qu’il repose en paix.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici