DERNIERES INFOS
S'informer devient un réel plaisir

r Lac de Guiers 2 déféré aujourd’hui par la police

0

Sauf retournement de situation, le lutteur Lac de Guiers 2, Papa Cissé à l’état civil, sera présenté aujourd’hui devant le parquet du Tribunal de grande instance de Guédiawaye. Le leader de l’écurie Walo est poursuivi pour faits d’escroquerie présumée au visa, entre autres.

Ça risque de se corser pour le célèbre lutteur surnommé Lac de Guiers 2, qui a été chopé, avant-hier, dans les filets des agents de terrain de la police ; une arrestation spectaculaire qui intervient après plusieurs mois de recherches consécutives à une dizaine de lettres plaintes pour escroquerie présumée au visa déposées contre le leader de l’écurie Walo de Guédiawaye.

Escroquerie présumée au visa, entre autres

Des individus avaient pris l’attache du célèbre lutteur de Guédiawaye pour tenter de se rendre en Europe, précisément en Angleterre. Histoire de trouver un boulot puis faire fortune. Et à ce dessein, les candidats au voyage se devaient de verser des sommes d’argent, dont les montants varient entre 2 à 5 millions de francs Cfa. Ce qui du reste constitue une condition sine qua non en vue de se procurer un visa par l’entremise de Lac de Guiers. Qui avait ainsi pris l’engagement d’aider les plaignants à disposer du sésame et de rallier l’Angleterre.
Les engagements du leader de l’écurie Walo sont cependant restés lettre morte. D’où la saisine de la justice d’une dizaine de lettres plaintes contre lui par les candidats au voyage floués. Et après plusieurs mois de jeu du chat et de la souris avec les forces de police, Lac de Guiers sera finalement localisé, dès son retour au bercail, à son domicile, situé à la Cité des enseignants de Guédiawaye. Il sera ensuite cueilli, puis conduit manu militari au poste du commissariat central par un commando.

Son présumé complice toujours introuvable

Après son face-à-face avec les enquêteurs, le lutteur devrait être déféré aujourd’hui devant le parquet de Guédiawaye. Les plaignants ont versé directement leurs sous, estimés à une vingtaine de millions de francs Cfa, au mis en cause. Son présumé complice répondant au nom d’Abdou Salam Diagne dans l’affaire en question reste injoignable et introuvable. Il est cependant activement recherché. Son arrestation pourrait intervenir sous peu.

laissez un commentaire