DERNIERES INFOS
S'informer devient un réel plaisir

 «  Quand Abdoul Mbaye insulte la gent féminine »

0

Les cadres républicains n’ont pas raté Abdoul Mbaye. Ils déplorent la dernière sortie de l’ancien Premier ministre avant de le qualifier comme « d’ingrat légendaire ».

Réponse du berger à la bergère. Les cadres républicains ont répondu à Abdoul Mbaye qui, lors de sa dernière sortie, a tenu des propos « déplacés » à l’endroit du ministre de l’Intérieur, Aly Ngouille Ndiaye.

« Lors de la tentative avortée de l’opposition de mobiliser les Dakarois contre la loi sur le Parrainage des candidatures à l’élection présidentielle, l’ancien Premier ministre Abdoul Mbaye avait annoncé la mort d’un manifestant et il a été démenti par la réalité des faits. Les Dakarois et les Sénégalais dans leur ensemble n’ont pas été impressionnés par les incantations incendiaires d’une opposition en mal de popularité et de discours », ont déclaré les cadres républicains dans un communiqué.

« Au lieu de s’excuser pour avoir menti sans vergogne à l’opinion avec le seul but de discréditer l’action de nos forces de l’ordre, Abdoul Mbaye traite le ministre de l’Intérieur Aly Ngouille Ndiaye de « vierge effarouchée ».

Pour eux, « l’ingratitude légendaire de Abdoul Mbaye est connue de tous les Sénégalais qui n’ont pas daigné faire de lui un député alors qu’il a eu à diriger le gouvernement du Sénégal. Avant que le président Macky Sall n’en fasse son tout Premier ministre, Abdoul Mbaye était un parfait inconnu des Sénégalais et il passait le clair de son temps de banquier à la retraite à jouer au golf. Le voilà qui, bave à la bouche, ne pardonne toujours pas à son bienfaiteur de l’avoir remplacé. »

Ils assimilent la sortie du leader de l’ACT comme un manque de respect à l’égard des femmes, « ce qui se manifeste encore une fois par cette insulte à toute la gente féminine. Lui qui se dit être au moins moitié sénégalais devrait comprendre que le respect de nos mères, nos filles et aussi nos épouses est une vertu fondamentale de chez nous ».

De l’avis des cadres républicains, « en pensant insulter le ministre de l’Intérieur, il a montré au grand jour sa misogynie et son total manque de respect pour nos concitoyennes qui constituent plus de la moitié de notre pays. Son manque d’expérience qu’il évoque comme excuse ne le dédouane guère de cette impolitesse à l’égard des femmes à qui il ne doit rien de moins que de plates excuses pour ses propos sexistes d’un autre âge ».

 

 

 

 

laissez un commentaire