DERNIERES INFOS
S'informer devient un réel plaisir

Proposition d’une médiation internationale en Ukraine: La réponse ferme de Zelensky à Macky Sall

0

Le Président Macky Sall et Président en exercice de l’Union africaine (UA) avait exprimé, mardi dernier lors de son intervention à l’Assemblée générale de l’ONU, l’idée d’un règlement pacifique en Ukraine en proposant à former un groupe de médiation internationale dont l’UA sera partie prenante. Toutefois, le président ukrainien, Volodymyr Zelensky qui semble ne pas être emballé par cette formule pose cinq conditions pour négocier un accord de paix avec la Russie.

C’est ce qui ressort de son discours préenregistré, que Zelensky a adressée au soir du mercredi, heure de New York, aux dirigeants des pays du monde qui participent à l’ouverture de la semaine de discussions de haut niveau à l’occasion de la 77e Assemblée générale de l’Organisation des Nations unies.

Zelensky a déclaré que son plan de paix inclut « le juste châtiment pour le crime d’agression russe contre l’Ukraine, la protection des vies, le rétablissement de la sécurité et de l’intégrité territoriale, des garanties de sécurité et la détermination du droit à l’autodéfense ».

Depuis le 24 février, la Russie a lancé une offensive militaire contre son voisin l’Ukraine, suscitant l’imposition de sanctions économiques contre Moscou par de nombreux pays. La Russie exige que Kiev renonce à son projet de rejoindre des alliances militaires pour mettre fin à la guerre, ce que l’Ukraine considère comme une ingérence dans ses affaires de souveraineté.

« L’Ukraine, l’Europe et le monde veulent la paix, et nous savons qui est la seule personne à vouloir la guerre (faisant référence au président russe Vladimir Poutine) », a déclaré Zelensky.

« L’Ukraine a montré sa force sur le champ de bataille, en utilisant son droit à l’autodéfense conformément à l’article 51 de la Charte des Nations unies, et nous verrons quelle sera la fin de cette guerre, et quelles seront les garanties d’une paix durable », a-t-il ajouté.

Concernant le premier point de son plan de paix, Zelensky a appelé à la création d’un tribunal spécial pour punir la Russie du « crime d’agression » contre son pays.

Le président ukrainien a ajouté que « Cela enverra un signal à tous les agresseurs potentiels qu’ils doivent rechercher la paix ou assumer la responsabilité face au monde. Nous avons préparé des étapes précises pour créer un tel tribunal, qui seront présentées à toutes les nations ».

Zelensky a alerté que Poutine « se prépare à une nouvelle attaque contre l’Ukraine… La Russie veut passer l’hiver dans les terres ukrainiennes occupées et prépare ses soldats pour une nouvelle attaque… ou tout du moins, prépare des fortifications sur nos terres occupées et mène une mobilisation militaire à l’intérieur ».

Il a exclu tout règlement avec la Russie sur une base différente de son plan de paix, avertissant que « plus le terrorisme russe augmente, moins il est susceptible de s’asseoir à la table des négociations », a-t-il déclaré.

Zelensky a exprimé sa gratitude aux pays qui ont voté en faveur de la résolution de l’Assemblée générale approuvant la diffusion de son discours.

Avec une majorité de 101 pays, parmi lesquels compte la Türkiye, l’Assemblée générale a adopté vendredi une résolution permettant à Zelensky de participer aux réunions de haut niveau par le biais d’un discours préenregistré.

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.