DERNIERES INFOS
S'informer devient un réel plaisir

Prévention et gestion des inondations: Ousmane Sonko préside un conseil interministériel

0

Le Premier ministre, Ousmane Sonko préside, aujourd’hui, un conseil interministériel consacré à la prévention et à la gestion des inondations.

L’hivernage approche à grands pas et le spectre des inondations hantent le sommeil de certains citoyens. Mais, ce phénomène fait partie des préoccupations majeures des nouvelles autorités. Lesquelles ont décidé d’explorer des pistes de solutions pour juguler le mal. D’où l’idée de l’organisation du conseil interministériel consacré à la prévention et à la gestion des inondations de l’hivernage 2024. Cette rencontre, prévue aujourd’hui à la salle de conférences de la sphère ministérielle Habib Thiam de Diamniadio, sera présidée par le Premier ministre, Ousmane Sonko. Elle réunira tous les ministères et services de l’État concernés, mais aussi les acteurs territoriaux et autres membres de la société civile impliqués dans la gestion des inondations. Car, pour traduire en actes les orientations fortes du Chef de l’État en termes de prévention et de gestion des inondations, le Gouvernement compte mutualiser ses forces. Selon une note de presse du Bureau d’information gouvernementale, les travaux permettront au chef du gouvernement de dégager, conformément aux orientations déclinées par le Chef de l’État, une série de mesures phares en vue d’une meilleure préparation de l’hivernage 2024. Priorité absolue du président de la République, Bassirou Diomaye Diakhar Faye, la lutte contre les inondations est logée dans l’axe 3 du « Projet pour un Sénégal souverain, juste et prospère ». Selon le document remis à la presse, pour mieux atténuer le fléau des inondations, il est nécessaire de consentir plus d’efforts dans la lutte contre le changement climatique et ses impacts. « Ce que le Chef de l’État et ses collaborateurs ont parfaitement bien intégré. D’où leur ferme volonté de jeter les bases d’une gouvernance climatique inclusive, équitable, performante et efficace », mentionne-t-on dans la note. Pour réussir le pari, des réformes importantes sont envisagées dans le cadre de la mise en œuvre du Projet. Lesquelles réformes sont entre autres la création d’un Centre national de compétence et de ressources sur le changement climatique (Cncr2c), la mise en place d’un Programme de résilience des territoires au Climat (Prtc), la mise en place d’une Facilité nationale sur la finance climatique (Fnfc) et la mise en place d’un Fonds souverain pour l’Environnement et le Climat (Fsec). Des résultats sont attendus à la suite de l’application de ces mesures. Il est ainsi attendu une gouvernance climatique inclusive, équitable, performante et efficace mise en place à travers l’action du centre de compétence et du programme de résilience des territoires.

laissez un commentaire