DERNIERES INFOS
S'informer devient un réel plaisir

Prévalence contraceptive : Le District de Keur Massar  passe de 11% à 18% entre 2017 et 2018

0

Le  district  sanitaire  de Keur  Massar est  passé 11%  à 18% pour  ce qui est de la prévalence contraceptive. S’agissant  des femmes qui  ont fait  les 4 Consultations  prénatales  correctes,  en 2017 la  structure était  de 72% et en 2018, elle  a  atteint un taux  75%.

A  noter  qu’au  début du programme Yeksi Naa ils en étaient  à 68%. Pour ce qui est des autres indicateurs, le  taux de consultation prénatale trois points ont été gagné entre 2017 et 2018.   Cette  prouesse  a été  réussi selon le docteur  Bouna  Ndiaye  Médecin  chef  de  district  grâce au programme  yeksi Naa.  Il recevait  la caravane  des  journalistes en santé  population et  développement ( AJSPD)  en partenariat  avec la pharmacie  nationale  d’approvisionnement ( PNA).

Il  a grandement contribué, à  la  disponibilité  du  médicament.  En effet  dit-il, « La femme  qui s’est fait  consulter  par un technicien  rentre parfois sans pour autant avoir son produit. Et cette femme exprimait son besoin. Ce qui a plombé pendant longtemps, le taux de prévalence contraceptive  dans le pays et  dans les districts.

Avec cette stratégie, les produits sont disponibles et il n’y a plus pratiquement  de besoins non satisfaits concernant la planification familiale et cela a un impact sur la prévalence contraceptive. Concernant la planification, il y avait  beaucoup de besoin non satisfait avant le model Yeksi naa ».

« On a connu beaucoup de succès grâce au programme Yeksi naa. Le système a beaucoup gagné avec cette stratégie    en amoindrissant  la  rupture  mais aussi en  déplaçant le produit jusqu’au plus près de nos concitoyens.  . Il y’a un  donc un  raccourci des délais de prises en charge. Et cela impacte sur la vie de la personne humaine. »

laissez un commentaire