Les retraitées de l’école normale des jeunes filles de Thiés, regroupées en association, ne compte pas être en reste pour des solutions durables aux différents problèmes que connaissent le secteur de l’éducation.

Après des années de bons et loyaux services pour l’éducation nationale, ces anciennes enseignantes, à travers le Groupe Renofit (retraitées de l’école normale des jeunes filles de Thiés), compte apporter leurs pierres à l’édifice pour une « éducation de qualité et accessible à tous », à en croire leur présidente Sagui Maye Beye, lors d’un point de presse qu’elles ont tenu, ce mardi, pour interpeler les différents candidats à la présidentielle du 24 février sur les difficultés que connaissent ce secteur et faire des propositions aussi pour sortir des crises cycliques de l’éducation.

Vidéo…

 

Par mounamak et I. Wade

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici