DERNIERES INFOS
S'informer devient un réel plaisir

Présidentielle américaine: un premier débat très tendu, Joe Biden en difficulté face à Donald Trump

0

Le président américain Joe Biden et son prédécesseur républicain Donald Trump ont débattu ce jeudi dans une atmosphère tendue où les invectives se sont enchaînées.

Les deux candidats à l’élection présidentielle américaine, Donald Trump et Joe Biden, lors de leur premier débat à Atlanta, aux États-Unis, le 27 juin 2024.
Durant les 90 minutes de débat télévisé, la voix de Joe Biden était à peine audible. Ces mouvements lents et son regard absent. Le président américain a plusieurs fois bégayé. Il s’est repris laborieusement, a perdu le fil de sa pensée. Et face à lui, Donald Trump s’en est donné à cœur joie : « Je n’ai rien compris à la fin de sa phrase, a-t-il dit à un moment, je ne sais même pas s’il sait lui-même ce qu’il voulait dire. »

Une prestation jugée désastreuse sur les plateaux des chaînes d’info américaine. Même l’ancienne directrice de communication, de Joe Biden, est bien obligée de reconnaître que « c’était un débat vraiment décevant pour Joe Biden, impossible de le dire autrement », dit Kate Benenfeld, dont les propos sont rapportés par notre correspondant, David Thomson.

Son plus gros défi était de prouver aux Américains qu’il a l’énergie pour cette campagne. Ce n’est pas ce qu’il s’est passé. Les démocrates passent en mode panique. Plusieurs, comme l’ancien conseiller de Barack Obama, Van Jones, appellent ouvertement à changer de candidat avant la convention démocrate prévue cet été : « Il nous reste du temps d’ici à la convention, et il faut trouver une autre solution. Il faut qu’il nous permette de le faire parce que ce que nous avons vu de Joe Biden, ce n’est pas ce que nous voulons voir. C’était douloureux et nous sommes en panique ce soir. »

Ce débat avait pourtant été demandé par la Maison Blanche. « N’êtes-vous pas inquiète ? », demande un journaliste de CNN à la vice-présidente des États-Unis après ce débat, Ça a commencé lentement, avoue Kamala Harris, elle qui sera chargée de remplacer Joe Biden en cas d’incapacité. Mais Kamala Harris est encore plus impopulaire que lui dans les sondages.

Les deux candidats à la présidentielle américaine ont ferraillé sur l’inflation, l’immigration, le droit à l’avortement ou l’Ukraine pendant ce premier débat.

laissez un commentaire