Pour avoir menacé son père, Ibrahima Diouf avec un couteau, Oumy Diouf a été condamné hier par le juge des flagrants délits à un mois avec sursis.

Son père lui avait ordonné de ne plus laisser son ex-femme, qui est la mère de cette fille, entrer dans la maison. La fille est passée outre ces instructions. Et, elle a  écopé  d’une peine assortie de sursis, relate Le Quotidien.

Les faits remontent le jour où ses parents ont divorcé. Selon Oumy Diouf, ses parents se sont séparés il y a plus de trois ans. Quand le fait est survenu, elle et ses frères étaient partis vivre chez leur grande-mère avec sa mère. C’est par la suite qu’ils sont revenus au domicile de leur père. Mais, le chef de la maison a détesté son ex-femme au point qu’il ne voulait plus la voir. Chose que la fille ne pouvait plus supporter. Elle a profité donc de l’absence de son papa pour inviter sa mère à passer la journée avec eux.

Devenu furieux à cause de l’acte de sa fille, Ibrahima Diouf aurait voulu la frapper. Mais, la jeune fille s’est emparée d’un couteau avec lequel elle a failli poignarder son père. A en croie la présumée, elle a pris le couteau dans le but d’empêcher l’homme de la bastonner. « Je n’avais pas l’intention de le tuer. C’est mon père », a-t-elle affirmé. Elle finit par présenter ses excuses  à son père.

Au final, le juge a disqualifié les faits en violences et voie de faits. Avant d’infliger à l’accusée une peine d’1 mois de prison assorti du sursis.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici