DERNIERES INFOS
S'informer devient un réel plaisir

Plan stratégique 2017-2021 : L’Itie pour l’opérationnalisation des mécanismes de transparence

0

Le  Comité national de l’Initiative pour la Transparence dans les industries extractives (ITIE) a tenu sa réunion d’évaluation. Une  rencontre  qui   fait Objet  de  clôture des activités du Comité national pour cette année 2017.  Selon Mankeur Ndiaye, président de l’entité, le Comité national a redéfini ses priorités à travers un plan stratégique quinquennal 2017-2021 dont l’objectif global est « d’accompagner le gouvernement à travers l’opérationnalisation des mécanismes de transparence. Ce, en vue d’instaurer un cadre performant de gouvernance permettant de rendre compte aux citoyens de l’évolution des résultats de gestion des opérations pétrolières, minières, pétrolières et gazières sur l’ensemble du territoire sénégalais ».

En effet selon lui,  la vision du Comité National ITIE qui est d’être « une plateforme multi-acteurs d’impulsion des réformes en matière de bonne gouvernance, et de transparence dans le secteur des mines, du pétrole et du gaz ».

Pour rappel, le Comité national depuis 4 années de mise en œuvre de la Norme ITIE a su atteindre un certain nombre d’objectifs.  Avant notamment de lister quelques dates repères pouvant édifier. Il s’agit  de 2014,  où il était question de mobilisation, de sensibilisation et de renforcement de capacités des parties prenantes en vue de créer les conditions d’une bonne mise en œuvre la Norme ITIE au Sénégal.

En 2015, le Comité national a pu expérimenter la Norme et faire le diagnostic en adaptant les besoins du secteur extractif. – En 2016, le Comité national a procédé à la capitalisation des enseignements et à la publication d’un deuxième rapport en appliquant les mesures correctrices. En 2017, le Comité national s’est attelé à consolider les acquis nés du processus ITIE tels que : L’amélioration de la procédure de certification des données ITIE à travers l’institutionnalisation du Protocole d’accord avec la Cour des comptes, le renforcement des systèmes d’information des administrations, le projet d’interfaçage des systèmes du trésor et de la Douane (ASTER et Gaindé),  entre autres…

 

laissez un commentaire