Abou K, la trentaine, risque un long séjour en prison pour avoir assouvi sa libido sur un enfant âgé de 7 ans. Les faits se sont produits vendredi au quartier Darou Rahmane Cité Gabon de Rufisque vers 11 heures. Amadou Guèye de la Radio communautaire Oxy jeunes qui marchait dans une ruelle du quartier a croisé un talibé en pleurs. Lorsqu’il l’a interrogé celui-ci révèle avoir été violé par un individu dans un bâtiment en construction. Sans tarder, le journaliste, aidé par un habitant du quartier, se lance aux trousses du mis en cause Abou K. Le jeune homme prend la fuite, mais se fera rattraper très vite. Cueilli par les éléments du Commissaire El Hadji Baity Séne, le quidam est passé aux aveux. Pire, un rapport médical confirme des pénétrations sexuelles sur le gamin. Finalement, Abou K a été placé en garde à vue en attendant son déferrement au parquet dans les prochains jours pour pédophilie et actes contrenature.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici