DERNIERES INFOS
S'informer devient un réel plaisir

Patte d’Oie : Un agresse éventre (à mort) sa victime

0

 Originaire d’un pays voisin, l’agresseur a planté plusieurs coups de couteau à sa victime, l’a dépouillée, avant de l’achever d’un ultime coup. Il sera cueilli à Grand-Yoff à la suite d’une opération mixte, puisque formellement identifié par les caméras de surveillance routière.

Le récit glaçant d’une mise à mort ignominieuse

Les faits ont eu lieu eu lieu vendredi dernier. Ce jour, rapporte L’OBSERVATEUR, aux environs de 23H, un individu identifié plus tard sous le nom de A. Diallo, vaque à ses besoins en empruntant l’autoroute Malick Sy. Une fois sur la bretelle, sise à un jet de pierre de la célèbre école franco-arabe Mariama Niass, l’individu domicilié à Pikine Rue 10 est rattrapé par un curieux noctambule qui ne tarde pas à l’aborder sur un air menaçant.

L’intrus (un jeune homme visiblement âgé d’une trentaine d’années) se rue sur lui et cherche aussitôt à le déposséder de ses biens, mais se heurte à une farouche opposition de la victime. Les choses vont aller vite, très vite même. L’agresseur qui sera lui aussi identifié sous le même nom de A. Diallo, originaire d’un pays voisin, dégaine son arme blanche et s’acharne sur sa victime. Il lui assène un, deux, trois…, plusieurs coups violents dont l’un va éventrer la victime.

Sous l’emprise de la violence des coups reçus, la victime s’affale de tout son poids. Affaibli, il agonise dans une mare de sang. Là, son bourreau va se montrer monstrueux et abominable. Regardant sa victime dans le blanc des yeux, il lui vide sans vergogne les poches, le détrousse de tous ses biens et lui tourne le dos. Il avance, puis revient sur ses pas. Là, sans le moindre remord, il achève sa victime d’un coup de couteau dans la région thoracique. Il abandonne le corps sans vie de sa victime qui venait d’émettre son dernier souffle et s’engouffre dans les ruelles du populeux quartier de Grand-Yoff.

 Placé en garde à vue pour le crime de meurtre, A. Diallo a été présenté au procureur de la République.

laissez un commentaire