DERNIERES INFOS
S'informer devient un réel plaisir

Paternité de l’Aibd : Maimouna Ndoye Seck précise sa pensée

0

Comme du béton trempé dans l’acier, les mots sont durs, parfois injurieux.  » Si c’est pour faire plaisir au President Sall, c’est bien raté, j’en suis convaincu. Pitoyable ! Maladroite ! Les faits sont sacrés, Madame . Pitié a vous. Ndeysane . Auallah vous purifie la bouche. Amine ».

L’entrée fracassante de l’ancien ministre Aliou Sow, via sa page Facebook, dans le débat sur la paternité de l’aéroport de Dias, peut être mesurée à la hauteur de l’amour et du respect qu’il porte au President Abdoulaye Wade, son mentor politique. La même tonalité a été constatée dans le texte de l’ancien et tout dernier Premier ministre de l’homme du 26 ans 2000, qui a utilisé le même réseau social pour rectifier le ministre du Développement aéroportuaire. Deux voix qui comptent, en plus des autres, qui se sont virilement attaquées aux propos de Maimouna Ndoye Seck dans une interview exclusive accordée à nos confrères de l’observateur. Ce qui a heurté et à juste raison, le ministre des transports aériens et du développement des infrastructures aéroportuaires qui, sans jamais vouloir installer une quelconque polémique, a tenu à préciser la pensée de sa patronne.

 » Madame la ministre n’a jamais dit que l’Aibd a été un projet du President Abdou Diouf. Jamais ! Elle a juste souligné que bien avant l’année 2000, l’idée d’un nouvel aéroport a germé dans les projets et programmes du Senegal. Le président Wade a eu à poser la première pierre de ce qui deviendra l’aéroport international Blaise Diagne, mais c’est le President Macky Sall qui l’a matérialisé. Par ailleurs, on retrouve des hommes et femmes dévoués qui sont dans le projet depuis sa conception et qui oeuvrent encore pour sa mise en service dans les meilleures conditions. La conclusion que je tire naturellement de ces constats, c’est que la paternité de cette infrastructure, notre aéroport, revient au Senegal et aux sénégalais », précise-t-on du coté du ministère du Développement aéroportuaire.

laissez un commentaire