Le rappel des trois mois restés sans cours devient un sujet à polémique qui opposent écoles privées et parents d’élèves. Dame justice a même été saisi.

Le syndicat autonome des enseignants du moyen et secondaire a apporté son soutien aux parent d’élèves qui parlent d’injustice. En marge d’une conférence de presse ce vendredi, Saourou Sène et Cie ont demandé l’arbitrage du gouvernement à travers l’arrêté d’une note circulaire.

Le syndicat met en garde le meme gouvernement qui n’a toujours pas réagit au préavis de grève déposé depuis debut 2020.

La hache de guerre peut etre déterrée à tout moment: l’immobilisme de l’Etat,pénurie d’enseignants, démotivation sont entre autres les principales causes qui les poussent à bout.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici