Bonne nouvelle pour Ronaldinho ! Mis en prison le 6 mars dernier au Paraguay, l’ancien milieu offensif du Paris Saint-Germain et son frère font l’objet d’une enquête pour usage de faux passeports mais aussi une éventuelle participation dans un système de blanchiment d’argent. Et ce mardi, la justice paraguayenne a autorisé la libération du Brésilien contre une caution estimée à 1,6 million de dollars selon les informations du média ESPN.

Pour autant, l’ex-joueur du FC Barcelone n’a pas été autorisé à quitter le territoire et a été placé sous surveillance dans un hôtel à Asuncion. Au total, Ronaldinho aura passé 32 jours en prison et va désormais attendre les suites de cette affaire judiciaire.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici