DERNIERES INFOS
S'informer devient un réel plaisir

Ousmane SONKO: Les Fonds de lobbies et sa lettre envoyée au Président Macky Sall

0

C’est un député de la majorité présidentielle, Matar Diop qui aura vendu la mèche. En effet devant la représentation nationale, lors du vote du budget du ministère du Pétrole et des énergies, le 25 novembre 2023, cet élu a fait une révélation d’une extrême gravité sur Ousmane Sonko.

Selon l’honorable député, Ousmane Sonko aurait reçu des fonds de lobbies occultes intéressés par une remise en cause de contrats sur l’exploitation du pétrole et du gaz au Sénégal. Et c’est contre une promesse de renégociation de contrats pétro-gaziers que des sommes conséquentes auraient été versées à l’opposant sénégalais.

A en croire toujours le parlementaire, l’opposant Ousmane Sonko, a adressée une lettre au Président Macky Sall pour lui demander assistance et protection pour sa famille qui subirait des menaces et risquerait des représailles.

Comme pour étayer ces révélations, le Journaliste Madiambal Diagne dans sa chronique, « La honteuse omerta sur le nouveau scandale Sonko », enfonce le clou. Selon le Patron du journal « Le Quotien », le Président de la République, Macky Sall, lors de son actuel séjour à Dubaï dans le cadre de la Cop28, avait reçu en audience des opérateurs de certains milieux d’affaires qui sont venus se confesser à lui sur des ressources qu’ils avaient distribuées au Sénégal pour la poursuite de différents agendas.

L’étendue des sommes, les modes d’opération, les canaux de transmission et les facilitateurs de telles opérations qui visaient à terme, à nuire gravement à la paix civile avaient donc été exposés, selon Madiambal.

Le patron du Forum Civil, sur X, d’appeler le patron du Groupe de presse Avenir Communication à tirer profit de ses relations avec le pouvoir afin d’avoir le fin mot de cette affaire :

« Monsieur Madiambal Diagne, vous êtes un homme des médias en plus d’être l’ami du Président de la République Macky_Sall. Vous devez être en mesure de nous édifier de l’exactitude ou non des faits rapportés par le Député Matar Diop ».

Quant à Alioune Tine, patron d’Afrikajom Center, il soulignera que « ce serait bien d’ouvrir une enquête exhaustive et impartiale de tous les candidats sur la transparence et les sources de financements des candidats a la présidentielle ».

laissez un commentaire