L’orgasme a un prix chez certaines femmes, quitte à mettre leur vie en péril. Lors d’une journée de sensibilisation organisée dans la région de Ziguinchor, la présidente des «Badiénou Gokh» de la région, Fatou Cissé, a dénoncé cette pratique dangereuse que font certaines femmes mariées ou célibataires pour atteindre l’orgasme.

Ça consiste à introduire dans leur partie génitale un mélange toxique composé de tabac, de «yamba» (chanvre indien) et de soude («khémé» en wolof). Un boom de plaisir, qui fait que certaines femmes ne respectent plus leur mari, selon la Badienou Gokh.
C’est pourquoi elle demande aux autorités compétentes de mettre fin à cette pratique dangereuse qui a rendu dépendante certaines d’entre elles.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici