DERNIERES INFOS
S'informer devient un réel plaisir

Nouvelle vague de libération : 60 détenus libérés

0

Suite à la promulgation de la loi d’amnistie, les individus présumés impliqués dans l’incendie survenu à l’université Cheikh Anta Diop (UCAD) et de l’attaque du bus Tata au cocktail Molotov, les « Forces spéciales » ont été tous libérés.

La vague de libération de détenus dits politiques se poursuit. Plus de 69 prisonniers sont sortis de prison. Mor Tall, étudiant en Master 2 de géographie, avait été suspecté d’être le cerveau de l’attaque et de l’incendie survenus à l’UCAD en juin dernier, suite à la condamnation d’Ousmane Sonko dans l’affaire Adji Sarr.

Il avait été appréhendé par la Sûreté urbaine sur cette base. Par la suite, un deuxième suspect, un agent du COUD, avait également été interpellé quelques mois après l’arrestation de M. Tall. Ce dernier avait été inculpé par le juge d’instruction du 2e cabinet. Un troisième individu, Abdoulaye Mbodj, étudiant en 3e année à la faculté des Sciences et technologies (FST) et originaire de Kaolack, avait également été arrêté par la SU. Ndongo Diop, membre de Pastef et Kaba Diakité du « commando Pastef » ont aussi été libérés.

 

laissez un commentaire