S'Informer devient un plaisir

Nigeria : au moins 27 élèves enlevés par des hommes armés

0

Au moins 27 élèves ainsi que plusieurs professeurs ont été enlevés dans un pensionnat de l’Etat du Niger, à l’Ouest de la capitale Abuja.

Le Nigéria une nouvelle fois frappé par le rapt d’écoliers. Selon des sources sécuritaires, au moins 27 élèves ont été enlevés dans l’Etat du Niger, à l’Ouest de la capitale Abuja.

Mardi soir, des hommes armés vêtus d’uniformes auraient pénétré dans l’école. « Des bandits sont entrés dans le collège gouvernemental de Kagara la nuit dernière et ont enlevé des centaines d’élèves et leurs professeurs », a déclaré un responsable local de la zone, qui a demandé à rester anonyme. Un étudiant a été abattu. Les forces de sécurité ont immédiatement commencé à traquer les ravisseurs. « Le président a ordonné aux forces armées et à la police de ramener immédiatement tous les captifs indemnes », a déclaré son porte-parole Garba Shehu dans un communiqué. De gros moyens militaires auraient été déployé dans la zone, dont de l’aviation.

Un enlèvement qui en rappelle un autre

Cet énième enlèvement d’enfants n’est pas sans rappeler le kidnapping coordonné par le groupe djihadiste Boko Haram en décembre dernier. Quelque 344 enfants avaient alors été enlevés dans l’Etat voisin de Katsina. Après des négociations, les enfants avaient été libérés une semaine plus tard.

Mais ces faits sont emblématiques d’un problème que les forces de sécurité peinent à résoudre. Depuis près de dix ans, le nord-ouest et le centre du Nigeria sont en proie aux violences de groupes criminels qualifiés localement de « bandits », qui multiplient les enlèvements contre rançon et les vols de bétail.

Au lendemain de la libération des élèves de Kankara, le président nigérian Muhammadu Buhari avait promis de renforcer la sécurité dans les écoles. Mais ce dernier rapt dans l’Etat du Niger montre que cet engagement peine encore à se concrétiser.

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.