S'Informer devient un plaisir

Nécrologie: Décès du comédien Makena Diop

0

Le comédien Makena Diop, acteur dans le film Tgv de Moussa Touré n’est plus.

La formation de Makena Diop se déroule entre le Conservatoire, les communautés rurales à travers des mises en scène, des spectacles de contes recueillis sur place, et l’hôpital psychiatrique de Fann, où le professeur Henri Colomb développait alors une thérapie basée sur la relation entre le théâtre, la psychiatrie occidentale, et les thérapeutiques traditionnelles.

Il travaille également sur la collecte des contes et histoires traditionnelles, avec le Centre d’études des civilisations et les Archives culturelles du Sénégal.

Il commence alors à se produire régulièrement, comme conteur, crée des spectacles et anime des ateliers financés par la Commission Européenne, ateliers consacrés aux contes et au spectacle vivant.

En 1999, il crée à Cannes, pendant le festival international du film en partenariat avec la CCAS et l’Association Racines, une série de spectacles vivants intitulés : «De l’image au verbe, une manière de dire le monde noir», des mises en scène mettant en relation musiciens, conteurs, poètes de rue, peintres, venus de Trinidad, des Etats-Unis, du Sénégal, du Mali, de Guinée, du Burkina, du Cameroun, et d’Angleterre…

Passionné par le conte, Makéna Diop eut l’idée la même année d’une approche originale entre le verbe et l’image. Un nouveau concept était né : le Ciné-Contes, un programme destiné aux enfants, aux adolescents et aux adultes. Il met alors au point un répertoire de contes (verbe et musique) liés aux films présentés, et forme des équipes de conteurs et de musiciens, au sein de l’Association Racines.

Depuis sa création, Ciné-Contes a accompagné des dizaines de films africains sur les écrans de plus de 300 villes de France, de Belgique, de Guadeloupe, d’Angleterre, du Cameroun, d’Algérie … et dans un très grand nombre de festivals de cinéma.

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.