DERNIERES INFOS
S'informer devient un réel plaisir

Mondial 2018 : Djibril Camara, l’arbitre qui veut devenir policier

0

L’arbitre assistant Djibril Camara, qui officiera lors de la Coupe du monde 2018 (14 juin-15 juillet), rêve de devenir officier de la police, a-t-il révélé.

« J’ai déjà passé le concours mais j’ai échoué », a-t-il confié à la fin de la cérémonie de remise du drapeau national à l’équipe nationale de football du Sénégal, également qualifiée pour ‘’Russie 2018’’.

« A la police, on s’occupe de la sécurité, je suis un partisan du respect des règles, c’est peut-être les raisons qui me poussent vers ce corps », a expliqué l’arbitre international, se disant décidé à s’inscrire à nouveau pour refaire le même concours si l’occasion se représente.

Déjà présent lors de la coupe du monde 2014 (Brésil) en tant qu’assistant de réserve, l’ancien étudiant du département d’histoire, a dit toute sa fierté de faire partie de l’équipe des arbitres sénégalais devant prendre part au prochain Mondial.

« J’étais partagé en 2014 parce que Badara Diatta n’a pas été sélectionné mais pour ce Mondial 2018, nous sommes un trio avec Diédhiou (Malang) et El Malick Samba », a-t-il dit, entouré de ses deux acolytes qui n’ont pas arrêté de le chambrer durant toute l’interview.

Djibril Camara, présent à toutes les grandes compétitions continentales depuis la CAN 2012, s’était inscrit dans une université privée pour améliorer son anglais.

« La maîtrise de l’anglais est fondamentale quand on veut devenir un arbitre de haut niveau », a ajouté le pendant de Malick Samba, qui enseigne l’anglais.

Pour Djibril Camara, natif de Rufisque âgé d’une trentaine d’années, le trio d’arbitres sénégalais, une première pour le continent africain, « va aussi jouer gros » lors du Mondial 2018.

 

laissez un commentaire