Aminata Touré a toujours au travers de la gorge sa défénestration de la présidence du Cese. Elle a décliné l’invitation de son successeur qui l’avait envoyé, via son coursier, un carton d’invitation pour assister à sa cérémonie d’installation.

Selon les informations de SourceA, elle a tout simplement éconduit le coursier venu lui apporter le carton d’invitation. « Que personne ne me parle plus du Cese », lui aurait-elle balancé à la figure. Mimi  a fait comprendre qu’elle a tourné la page du Conseil économique, social et environnemental et qu’elle s’oriente désormais sur ses activités privées et internationales.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici