Un enfant de 12 ans, qui refuse qu’on le qualifie de génie, va entrer ce lundi à l’université de l’Unam, à Mexico, afin d’entamer des études de physique biomédicale.

À 12 ans, sa peluche favorite à la main, Carlos Antonio Santamaria va se rendre lundi à l’université de l’Unam pour y entamer des études de physique biomédicale, devenant le plus jeune étudiant à intégrer cette prestigieuse université de Mexico.

« Mon principal objectif est (…) d’apporter les éléments de base pour que médecins et biologistes puissent résoudre nos problèmes biologiques », explique Carlos devant une forêt de micros et de caméras, lors d’une conférence de presse à l’Unam. « Si on arrive à fabriquer une cellule qui se maintienne seule, organite par organite, on peut alors soigner toutes les maladies », explique-t-il en arborant un large sourire, qui dévoile des dents de lait récemment tombées.

Cet étudiant qui a de « hautes capacités cognitives », selon l’Unam, débutera lundi une licence de physique biomédicale, mais il n’aime pas qu’on le qualifie de « génie ». Il dit qu’il va entrer à l’université avec une « soif d’apprendre ». Mais sa mère, impatiente à ses côtés, voudrait surtout qu’il avale son goûter. « Je vais aller en classe avec ma peluche », un puma, mascotte du club de football de cette université, indique Carlos à l’AFP.
Cet étudiant qui a de « hautes capacités cognitives », selon l’Unam, débutera aujourd’hui une licence de physique biomédicale, mais il n’aime pas qu’on le qualifie de « génie ». Il dit qu’il va entrer à l’université avec une « soif d’apprendre ». Mais sa mère, impatiente à ses côtés, voudrait surtout qu’il avale son goûter. « Je vais aller en classe avec ma peluche », un puma, mascotte du club de football de cette université, indique Carlos à l’AFP.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici