Les premières dames sont généralement épargnées par les manifestations de l’impopularité de leurs maris. Pas Melania Trump.

Fait rare pour une première dame des Etats-Unis, Melania Trump a été accueillie par des huées alors qu’elle s’apprêtait à prononcer un discours à Baltimore, près de Washington, mardi 26 novembre.

L’impopularité des présidents américains rejaillit rarement sur leurs épouses lors des événements, souvent symboliques ou de bienfaisance, auxquels elles participent.

Mais lorsqu’elle a commencé son discours devant des lycéens et des collégiens de Baltimore, ville qualifiée par Donald Trump pendant l’été de « dégoûtante et infestée de rats », la première dame a été accueillie par un mélange d’applaudissements et de huées.

Après la polémique de cet été, au cours de laquelle il a violemment attaqué un élu noir démocrate très respecté de Baltimore, le milliardaire républicain avait été invité à se rendre dans cette ville de l’Etat du Maryland. Il n’avait pas répondu à l’invitation.

Signe de sa faible popularité dans la région, le couple Trump avait déjà été hué lors de son apparition à un match de baseball à domicile de l’équipe de Washington le mois dernier.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici