S'Informer devient un plaisir

Melania et Donald Trump, propriétaires d’un bar qui fait jaser

0

L’inauguration s’est faite dans une relative discrétion. De manière moins médiatique que la récente incursion de Melania Trump dans la cryptomonnaie, en tous cas. C’est pourtant un nouveau projet lucratif, dans la lignée de leur club floridien de Mar-a-Lago où ils se sont repliés depuis leur départ de la Maison-Blanche, il y a 1 an, qu’ont lancé Melania et Donald Trump. L’ex-couple présidentiel a ouvert un bar, au sein de la Trump Tower, à New York, à la fin du mois de novembre dernier.The Guardian y a mis les pieds et relate sa « drôle d’expérience » d’un passage au 45 Wine and Whiskey, nom de l’établissement faisant référence à la 45e présidence des Etats-Unis assurée par Donald Trump.

Présenté comme l’un des lieux les plus exclusif de Manhattan, idéal pour « se détendre », le bar des Trump, qui ont joué les hôtes à Palm Beach pour le Nouvel An, est en fait un décorum à la gloire de Donald, à lire le Guardian. Une quinzaine de photos de l’ancien président ont été clouées derrière le comptoir du 45 Wine and Whiskey. Un cliché géant de lui siégeant dans le Bureau ovale de la Maison-Blanche surplombe l’espace lounge. Donald complice avec Kim Jong-un, Donald pas peu fier de côtoyer Elizabeth II… Ce sont, en tout, près d’une quarantaine de portraits du magnat qui surveillent la clientèle de son bar, où bois précieux, velours rouge, marbre rose et rampes dorées reflètent son goût pour le clinquant. « L’endroit semble surtout destiné aux fans de l’ancien présentateur de The Apprentice », relate avec ironie The Guardian.

Une carte de cocktails à la gloire des époux Trump plutôt prohibitive
La carte du 45 Wine and Whiskey célèbre tout autant l’ex-locataire de la Maison-Blanche et son épouse, méprisés par Jill et Joe Biden, leurs successeurs au 1600 Pennsylvania Avenue. Bas salaires s’abstenir. Le Forty Five, cocktail amer à base de whisky et de bitter, est servi avec deux petits hamburgers et un Diet Coke, mais il faut débourser 40 euros pour y tremper ses lèvres. Melania a aussi un breuvage à son nom : le Flotus, mélange sucré de vin blanc et de gin, servi pour 25 euros. The Guardian ironise sur ses prix qui tiennent peut-être à distance les New-Yorkais : lors de sa visite, nul autre client au 45 Wine and Whiskey. A moins que l’obligation d’une vaccination contre la Covid-19 pour pénétrer les lieux soit répulsive pour les fans de Donald, largement anti-vax. L’ivresse dure un temps. Et tout se consomme avec modération, faut-il le rappeler.

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.