Meilleure protection des femmes contre les violences: l’appel de l’AJS aux candidats…

Les violences faites aux femmes sont devenues une réalité, chaque jour, des cas de violences, quelque soit sa forme, sont relatés via les réseaux sociaux et la presse. Assez pour que l’Association des Juristes sénégalaises (AJS) juge que la question est assez primordiale pour être omise par les candidats dans leurs programmes respectifs mais aussi dans la campagne électorale.

« Sur les violences faites aux femmes et aux enfants
Le constat est unanime, les femmes et les enfants font l’objet de violences récurrentes dans la société, ces violences sont faites dans toutes les sphères : famille, travail, école, champ politique entre autres », a constaté la présidente de l’AJS, lors de leur face à face avec la presse.

Et Mme Fatoumata Gueye d’interpeller les candidats sur « les dispositions à prendre pour une meilleure protection des femmes contre les violences notamment en matière de prévention (renforcement des sanctions et criminalisation du viol) et de prise en charge des survivants des violences ».

Après une lettre ouverte adressée à tous les candidats, ce bien avant l’ouverture de la campagne pour la prochaine élection présidentielle du 24 février prochain, l’AJS a fait face à la presse pour encore une fois interpeller les cinq candidats sur différentes questions liées aux droits des femmes et des enfants.

 

Par mounamak

Facebook Comments

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

WP Twitter Auto Publish Powered By : XYZScripts.com