DERNIERES INFOS
S'informer devient un réel plaisir

ME MALICK SALL, ESPOIRS INENTAMÉS

0

Matam, tel le couperet d’une sentence de mort, la nouvelle est tombée crue.

Sur le ciel du Daande Maayo, des villes, villages et hameaux du Dieri, de Danthiadi son village natal et sur tout le territoire de la Commune de Ogo plane l’ombre d’une déception collective.

Toute la contrée que Maître et sa dynamique équipe de campagne électorale avaient parcourue, ratissée de long en large pour offrir sur un plateau à Benno Bokk Yaakaar (BBY) une majorité confortable à l’Assemblée Nationale, est ébahie.

83 % et plus dans ce contexte électoral critique n’est pas à la portée de qui veut. N’est-ce pas une des deux meilleures performances du Sénégal ?

C’est parce que les 21 jours de campagne pour les élections législatives ont accentué et enrichi cette proximité affective de Maître Malick d’avec les populations du département, qu’elles ont fini de se convaincre avoir enfin trouvé l’oreille idéale pour transmettre à son cher président leurs doléances raisonnables et raisonnées.

Il était attendu le grand frère, avec toutes les prières formulées par toutes les autorités réligieuses de la zone à l’endroit du Chef de l’État, du Garde des Sceaux, des acteurs politiques du CACEAM (Cadre de Concertation d’Échanges et d’Actions de Matam) à une station supérieure ou à la tête d’un autre département ministériel pouvant impacter sur les projets structurants en cours et à venir du département et de la région de Matam.

Mais, en guise de récompense, Me Malick Sall, Ministre de la Justice est remercié du gouvernement malgré le travail colossal fourni pour doter le président de l’APR d’une réserve naturelle de voix qui pèsera sur la balance pour faire la différence en Février 2024.

On peut comprendre et accepter cette fourberie dont certains sont nés maîtres, qui brouille schémas et castings et oblige le Président à se mettre au goût d’un « realpolitik » qui l’éloigne de ses hommes.

Pour une personnalité de sa classe, un politique « au sens noble du terme » jamais il ne pataugera dans les eaux nauséabondes des caniveaux pour des chicaneries politiciennes.

Me Malick Sall ne s’arrêtera pas en si bon chemin pour ce travail fructueux qui a vu les fruits mûrir à quelques 16 mois des échéances politiques.

Ses collaborateurs, ses proches, ses militants et sympathisants mêlés à des milliers de voix qui sussuraient attendre son retour triomphal à Danthiadi pour lui manifester urbi e orbi leur soutien indéfectible. Aujourd’hui plus qu’hier, ils sont plus déterminés à le lui prouver comme ce soir mémorable du meeting de clôture du 29 juillet 2022, où Danthiady était devenu le carrefour de convergence de tout le gotha politique du Bosséa et du Nguénar, prêt à apporter au président de l’Alliance Pour la République et au Parti la régénérescence d’une nouvelle dynamique, d’un nouveau souffle vivificateur, en un mot la vitalité dont un parti conquérant à besoin pour être au coeur de la patrie.

« Malick pour Tous, Tous pour Macky » (MTM), n’est pas un vain slogan. Il résume tout le sens de la philosophie du soutien désintéressé du généreux philanthrope accordé au chef de l’APR.

Habib Ka

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.