S'Informer devient un plaisir

 ME EL HADJI DIOUF  : «  Ce renvoi du procès de Khalifa est une première victoire »

0

La  constitution de Me El Hadji a été  parmi les raisons du report du procès de khalife Sall   ce matin au tribunal de grande instance   de Dakar.  Au sortir, face à la presse, l’avocat a d’emblée  crié victoire et est enthousiaste  pour le 03 janvier  date du procès . «  On peut parler d’une première victoire de Khalifa Sall. Chaque fois on a violé  ses droits de liberté provisoire, le droit était exercé   mais ignorer.  Aujourd’hui aucun juge n’osait ignorer l’article 174.  Le bon dieu a ouvert, le chemin des victoires jusqu’à la relaxe pure et simple  de notre client »  a jubilé  l’avocat.

Le  procès  a été  renvoyé  d’Office  par le tribunal de grande instance de Dakar simplement parce qu’une formalité  substantielle  n’a  pas  été  respecté poursuit la robe noire.  Qui ajoute que l’obligation est faite au procureur de la république de servir un avis aux conseils des inculpés qui sont renvoyés  devant le tribunal qui deviennent des  prévenus pour y être jugés.

Ce  que, en effet,  le parquet n’a pas fait, aucun avis n’a  été  renvoyé à aucun avocat. Il a violé  les dispositions pertinentes de l’article  174  du code de procédure pénale du Sénégal. Cet article est très clair  et dit que  tant que les avocats constitués   ne sont pas avisés, le tribunal ne peut nullement statuer.  Selon Me Diouf,  le  procureur de la République  a violé  les droits de Khalifa  Abacar Sall et de ses conseils.   Cette  violation est  sanctionnée par  un renvoi d’office.  «  Il faut conclure que Khalifa est l’ami du monde, vous avez vu  Paris, il est le chouchou de Dakar l’enfant chérie du pays, il faut que les gens comprennent que  Macky Sall veut le liquider mais si il  a un destin  présidentiable  personne ne peut rien y faire » conclut-il.

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.