DERNIERES INFOS
S'informer devient un réel plaisir

Maroc : Plusieurs femmes entrepreneuses sénégalaises grugées à hauteur de 20 millions

0

Faye, âgé seulement de 25 ans, a berné plusieurs femmes entrepreneures vivant au Sénégal. Le jeune homme, un Sénégalais de bon teint, a soutiré des millions de F cfa à des femmes pour de supposées foires qu’il organise au royaume chérifien. Selon la parution du journal Les Echos, sa dénonciation a commencé quand un groupe de sénégalais établi au Maroc a publié sa photo alors qu’il y était recherché. Mais ces entrepreneures sont loin d’imaginer avec qui elles ont affaire. T. Faye est présenté comme un arnaqueur qui a déjà purgé une peine  de 6 mois à Dakar et s’est rendu au Maroc pour « continuer son sale boulot d’escroc ».

Les femmes n’ont pu retrouver un peu d’espoir que lorsque Sophie Gueye, présidente de Racine de l’espoir est entrée dans la danse. Celle-ci a organisé un live sur les réseaux sociaux où pas moins de cinq cents personnes la suivaient pour savoir comment le jeune homme a roulé tout ce beau monde dans la farine dans le royaume chérifien. Ainsi la jeune dame a révélé, être contactée  il y a quelques jours par le nommé T. Faye qui  s’est présenté sous un faux nom comme organisateur d’évènements. Au départ, la dame voulait décliner mais comme ledit évènement coïncidait avec ses activités, elle a accepté d’y participer loin d’imaginer ce qui l’attendait.

Selon toujours le journal, « parallèlement une vingtaine de femmes a quitté le Sénégal pour le Maroc afin de participer à ladite foire, finançant les frais de stand, d’hôtel et de participation ». Mais c’est la veille de l’évènement que le coup de massue va tomber vers les coups de 1 heure du matin. En effet, l’organisateur a envoyé un message aux participantes disant que la foire est annulée sans la moindre explication créant une onde de choc parmi les participantes.

C’était l’incompréhension totale, après des semaines de préparation. Comble de l’ironie, T. Faye affirme au téléphone qu’il ne peut pas se déplacer pour des raisons inconnues. Par chance, « un homme qui y était avec sa femme participante, a sauvé les meubles en payant le reliquat de la salle qui s’élevait à 10.000 dirhams pour que la foire puisse y avoir lieu».

Quand à T. Faye, il a été retrouvé lus tard par Sophie Gueye. Cette dernière accompagnée d’un autre homme, est allée le récupérer là où il se cachait grâce à la géo- localisation. Dans leur tristesse, T. Faye était «tranquillement à 2 heures de Casablanca, comme si de rien n’était».

Le sort des 20 millions F Cfa que réclamaient les victimes est mis sur la table. Interrogé, T. Faye soutient  « qu’il ne reste plus rien ».

Une liste de toutes les victimes a été dressée et au finish, il est prévu de revenir au Sénégal pour un règlement avec les autorités compétentes. Mais le dépôt d’une plainte collective à Dakar est envisagé.

laissez un commentaire