DERNIERES INFOS
S'informer devient un réel plaisir

Maladie  de la Thyroïde : La rupture des médicaments mis en cause

0

La thyroïde est une maladie pluridisciplinaire faisant intervenir des endocrinologues, des médecins internistes, des chirurgiens, des Orl et même des psychologues, nous apprend le Professeur Mamadou Mbodj, spécialiste en médecine nucléaire et en biophysique médicale qui a pris part à la cérémonie de la Journée mondiale de la thyroïde. Il s’agit d’une affection dont le traitement pose problème. Parce que c’est un traitement de longue durée avec des problèmes de rupture de médicaments, de non observance de la part du patient. C’est pour cette raison qu’il faut saluer, selon toujours le spécialiste, la création de cette association afin de pouvoir informer tous les patients des comportements à observer pour une réussite du traitement. Parmi ces comportements, il faudra faire confiance à son médecin surtout l’interniste et l’endocrinologue.

« Nous autres sommes des partenaires qui pouvons être sollicités dans la prise en charge. La maladie est endémique au Sénégal et pose de sérieux problèmes de prise en charge qui peut aller jusqu’à deux ans. Les ruptures peuvent entrainer des rebonds dans le suivi thérapeutique. Là il y a d’autres alternatives telles que la chirurgie. C’est une maladie auto humaine. C’est-à-dire que c’est l’organisme qui combat cette partie qui est la glande thyroïde et qui le dysfonctionne. Il n’y a pas de cause extérieure. Maintenant, il y a des facteurs qui peuvent révéler la maladie », explique Dr Mbodji. Qui parle de facteurs déclenchant surtout le stress, l’anxiété.

« C’est des traitements de longue durée qui mériteraient d’être subventionnés. La maladie se manifeste par un goitre, par une exogamie : on a les yeux qui sortent, on maigri, on est nerveux, on a des tremblements, on a de l’anxiété, on est déstabilisé sur le plan politique. De temps en temps, on fait des diarrhées. Il peut conduire le patient à aller consulter d’autres personnes qui ne feront qu’aggraver le mal. » Et d’ajouter : « S’il s’agit de la maladie de base d’eau, l’alimentation comporte de l’iode et l’iode est utilisé par la glande thyroïde. Tout dépend du type d’affection thyroïdienne. Il y a des goitres endémiques ou qui sont dus à des carences d’iode. Donc le manque d’iode dans l’alimentation peut être une cause de maladie thyroïdienne. Parce que la tyroïde est l’élément fondamental que la glande utilise pour fabriquer ses hormones qui jouent un rôle important dans le métabolisme. Surtout au niveau du cœur. Un excès d’hormones entraine une augmentation des battements cardiaques qui peut aller jusqu’à une insuffisance cardiaque. »

 

laissez un commentaire