DERNIERES INFOS
S'informer devient un réel plaisir

Maladie d’Alzheimer: les femmes fertiles seraient plus touchées

0

50 personnes vivent avec une démence et la maladie d’Alzheimer dans le monde. Et les femmes seraient les plus touchées.

Sixième cause de mortalité outre-atlantique, les deux tiers des 5,7 millions de d’américains souffrant de la maladie sont des femmes et un étude menée en Corée du Sud  sur 3500 femmes ont fait ressortir que les femmes qui ont accouché plus de cinq fois auraient 70% de malchance de développer la maladie à la vieillesse.

Pendant de nombreuses années, les experts ont pensé, étant donné que l’âge est le facteur de risque le plus important dans la maladie, que les femmes étaient plus à risque parce qu’elles avaient une espérance de vie plus longue.

Ce n’est finalement que depuis quelques années que la physiologie de la femme est étudiée de près pour comprendre son implication dans la survenue de la maladie d’Alzheimer.

Une autre étude portant sur le besoin de tests de dépistage plus précis pour la maladie d’Alzheimer et plus adapté aux femmes.  Ces tests basés sur la mémoire verbale ne considéraient pas assez « l’avantage inné » des femmes par rapport aux hommes dans cette compétence cognitive.

En effet, les tests cognitifs utilisés pour diagnostiquer la maladie d’Alzheimer sont basés, majoritairement, sur le rappel de listes de mots, d’histoires et d’autres documents verbaux.

Cela signifie que les femmes qui ont un léger déclin cognitif peuvent obtenir des résultats normaux alors qu’elles commencent à présenter les premiers signes de la maladie.

Pour les hommes, au contraire, on peut obtenir un faux positif sur le test de mémoire.

Ce « biais » a été montré par des études : les femmes obtenaient de meilleurs résultats aux tests alors qu’elles étaient au même stade de la maladie qu’un homme.

 

Par mounamak

laissez un commentaire