S'Informer devient un plaisir

Mairie de Kaolack : Des petits fils de Baye Niass désavouent Rahma et lui réclament le marché….

0
La candidature de Mamadou Ndiaye du mouvement  » Rahma » à la commune de Kaolack n’est pas validée à Médina Baye. Très remontés contre lui, des petits fils de Baye Niass qui ont choisi la coalition  » Dommi Kaolack  » de Ablaye Khouma, ont fait face à la presse ce mercredi pour lui demander de livrer d’abord le marché de la cité qui lui a été confié par son ex épouse et maire de la commune Mariama Sarr et de justifier sa démission du conseil municipal à l’insu de ceux qui l’avaient élu en 2014.
 » Quelqu’un qui ne peut pas livrer un marché qui lui a été confié depuis plus de 5 ans, repoussant sans cesse et de façon interminable l’inauguration ne peut pas diriger une municipalité comme celle de Kaolack. Il n’a ni vision, ni programme encore moins des ambitions saines pour la ville du centre  » a martelé Khalil Baye Makhtar Niass, qui a rappelé qu’à cause de Mamadou Ndiaye  » Rahma » des centaines de pères de familles ont perdu leurs cantines et leur investissement.
Comparant les parcours de Mamadou Ndiaye et de Ablaye Khouma, M. Niass a rappelé le passé militant et désintéressé du dernier nommé et la transhumance perpétuelle du premier.  » Au moment où M. Khouma battait campagne pour le président Macky Sall dans tout le territoire national pour le porter à la tête du pays en 2012, et lui demander une majorité confortable à l’assemblée nationale en 2014, Mamadou Ndiaye  » Rahma » squattait dans l’opposition et déversait son venin sur l’actuel locataire du Palais  » continue-t-il.
Pour Khalil Makhtar Niass et ses frères, petit fils de Baye Niass, Ablaye Khouma ne s’est jamais présenté comme le candidat de la coalition Benno Bok Yakaar à cause de son amour désintéressé pour le président Macky Sall et son suivi des règles de conduite du chef de l’alliance pour la république ( Apr) édictées lors de sa tournée économique à Kaffrine.  » Mais ce sont les Khalifs généraux Serigne Cheikh Mahi Niass et Serigne Cheikh Tidiane Niass  » Oumayma », la jeunesse de Médina Baye, les étudiants, les artisans et les groupements de femmes qui l’ont choisis  » renchérit-t-il.

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.