S'Informer devient un plaisir

Madonna : son road trip en jet privé fait polémique

0

Les lois de la Covid-19 ne s’appliquent manifestement pas aux plus riches. Madonna a pu visiter cinq pays différents en seulement trois semaines, voyageant en jet-privé depuis Los Angeles jusqu’à Londres où elle aurait échappé à la quatorzaine obligatoire.
Malgré les restrictions de déplacement liées à la Covid-19, Madonna est une véritable globe-trotteuse. Comme le rapportent plusieurs médias britanniques comme le Daily Mail, l’artiste américaine a parcouru plus de 18 000 km dans les airs, visitant cinq pays différents en trois semaines. Madonna serait partie de Los Angeles vers Londres, avec son compagnon Ahlamalik Williams, 26 ans et cinq de ses enfants.

Une fois arrivés au Royaume-Uni, Madonna et sa famille auraient été exemptés du délai de quatorzaine, normalement obligatoire pour chaque arrivée sur le territoire. Après Londres, le couple est parti visiter l’Égypte, puis le Malawi – le pays d’origine de ses enfants -, avant de visiter le Kenya. Le photographe personnel de Madonna, Ricardo Gomes, a également fait partie de ce road-trip en famille.

Telle une dirigeante politique ou une membre de la famille royale, Madonna a rencontré le président du Malawi, Lazarus Chakewera et visité un hôpital qu’elle a financé. Elle a également rendu visite à une école pour orphelins et inauguré l’ouverture de son école de danse, Madame X Dance Studios. Après avoir passé une petite semaine au Malawi, Madonna et sa famille sont partis vers le Kenya. Sur Instagram, elle a publié une vidéo d’elle auprès d’une tribu locale.

D’après des sources proche de la chanteuse, elle et sa famille auraient passé des test PCR avant de voyager. Il semblerait que Madonna et ses enfants aient fait ce road trip en jet privé.

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.