DERNIERES INFOS
S'informer devient un réel plaisir

Macky Sall pour un retour au Sénégal

0

A peine parti du pouvoir, voilà que le Président Macky Sall semble se préparer à un retour.

Le chef de l’Etat sortant a, en effet, envoyé des délégations aux militants des régions de Tamba et de Kaffrine, pour rencontrer et remobiliser les militants de son bord politique. Avant de retrouver les militants et responsables politiques de sa coalition Benno bokk yaakaar (Bby), l’une de ces délégations, conduite par le président de l’Assemblée nationale, Amadou Mame Diop, et dans laquelle on notait, entre autres, le président du Conseil économique, social et environnemental, Abdoulaye Daouda Diallo, s’était rendue au Daaka de Mé­dina Gounass, où elle a présenté les vœux de l’ancien Prési­dent.

A l’étape de Kaffrine, rapporte Le Quotidien, où les militants et responsables départementaux étaient rassemblés sous la houlette de l’ancien ministre Abdoulaye Saydou Sow, maire et responsable politique de Benno, ils ont tous eu l’opportunité d’écouter le président de leur coalition s’adresser directement à eux. A travers le téléphone de Abdoulaye S. Sow, mis en mode haut-parleur, Macky Sall a notamment exhorté : «Pendant 12 ans, nous sommes allés aux élections et avons gagné. La toute dernière, néanmoins, ne nous a pas été favorable. Ce sont des choses qui arrivent. Cela ne doit pas pourtant nous décourager et remettre en cause notre détermination. Sans polémiques ni disputes, et toujours dans un esprit d’unité, nous allons étudier les causes de cette défaite.»

Pour justifier son optimisme pour le futur, le président de Benno a indiqué que personne ne peut nier ce qu’ils ont fait pour améliorer la situation du pays : «Que ce soit dans le domaine de l’éducation, de la pêche, de l’élevage ou autres. Quel que soit le secteur, nos efforts sont visibles. Et cela doit être expliqué aux Sénégalais, leur indiquer que ce que le Président Macky Sall a eu à faire pour ce pays ne doit pas être négligé, mais tout au contraire, renforcé. Et cela ne dépend que de vous, de votre unité, de votre mobilisation. C’est cela le message que j’ai confié à cette délégation, pour vous.»

Cette sortie du premier responsable de Benno, ajoutée à la lettre qu’il avait adressée aux militants de son parti et de sa coalition, à la veille de son départ du pouvoir, peut être analysée comme le signe d’une préparation à un éventuel retour aux affaires, si pas pour lui, tout au moins pour son camp. N’indiquait-il pas déjà, le 1er avril dernier, que «nous avons réussi ensemble à écrire de belles pages de l’histoire de notre pays. Nous continuerons ensemble à écrire de nouvelles pages, en toute responsabilité et dans la droite ligne de nos convictions démocratiques».

Et pour réussir cette ambition, il a exhorté ses militants à «rester soudés, résolument tournés vers l’avenir…, de reprendre le travail à la base, parmi et aux côtés de nos vaillantes populations, car elles sont la source de la légitimité et le siège par excellence de la souveraineté».

laissez un commentaire