DERNIERES INFOS
S'informer devient un réel plaisir

Macky Sall décline à Joe Biden les six priorités de l’Afrique

Ce jeudi 15 décembre, le Président de la République du Sénégal, Macky Sall, a prononcé son discours lors du sommet USA-Afrique, qui se déroule à Washington. S’adressant à Joe Biden, le Président en exercice de l’Union africaine a décliné les six priorités du continent africain.

La première première priorité est la paix, la sécurité et la lutte contre le terrorisme en Afrique. “Nous souhaitons que la lutte contre le terrorisme en Afrique fasse partie intégrante du combat global contre ce fléau, en tant que menace à la paix et à la sécurité internationales, a souligné Macky Sall. Nous attendons un engagement fort du sommet de Washington sur cette question vitale et un appui de votre pays, afin que le Conseil de Sécurité des Nations Unies place la lutte contre le terrorisme en Afrique dans le cadre du mécanisme de sécurité collective de la Charte des Nations Unies”.

Seconde priorité, la réallocation partielle des Droits de Tirages spéciaux et la mise en œuvre effective de l’Initiative du G20 sur la suspension du service de la dette. “A travers le monde, y compris dans les pays développés, des millions de personnes n’arrivent plus à supporter le coût de la vie et basculent dans l’extrême pauvreté. La situation est encore plus difficile pour des économies beaucoup plus faibles comme les nôtres. A l’image des plans massifs déployés par les pays développés en soutien aux ménages et aux entreprises, nous avons aussi mis en place des mesures de résilience économique et sociale, mais avec des capacités limitées devant l’ampleur de la crise. C’est pourquoi nous plaidons pour une action solidaire internationale en soutien à nos efforts de résilience et de relance économique. Je dois dire que la crise actuelle affaiblit l’idéal démocratique sur le continent. En effet, sans un mieux-être économique, l’ancrage démocratique restera toujours fragile et vulnérable aux risques d’instabilité”, a-t-il indiqué.

Comme troisième priorité, selon Macky Sall, l’Afrique “souhaite un engagement plus soutenu des Etats-Unis dans l’investissement sur les infrastructures de développement : routes, autoroutes, ports, aéroports, chemins de fer, centrales électriques et infrastructures numériques”. “L’Afrique est le dernier grand chantier du monde, avec les projets du Programme de développement des infrastructures en Afrique, dont certains sont achevés et d’autres en cours. Ce sont autant d’opportunités d’investissements pour une croissance et une prospérité partagées”, a martelé le Président de l’UA.

Quatrième priorité, Macky Sall a réclamé davantage de soutien pour permettre à l’Afrique d’être plus résiliente aux effets du réchauffement climatique. Il a réitéré son appel pour une transition énergétique plus juste et équitable : “Je rappelle que selon les estimations du GIEC, l’Afrique a besoin de 86 milliards de dollars américains par an d’ici 2030, pour financer ses besoins d’adaptation.Puisque les engagements financiers convenus pour soutenir les efforts d’adaptation des pays en développement tardent à se concrétiser, nombre de nos pays continuent de recourir à la dette pour financer leurs projets verts et leurs stratégies de mix énergétique. Mais l’Afrique demande une transition énergétique juste et équitable, pour satisfaire ses besoins d’industrialisation à des coûts compétitifs et assurer l’accès universel à l’électricité dont plus de 600 millions d’africains restent encore privés”.

Comme cinquième priorité, Macky Sall a signifié à Joe Biden que “l’Afrique souhaite travailler avec les Etats-Unis pour gagner la bataille de la souveraineté alimentaire”. “Dans l’immédiat, l’Afrique souhaite la prise de mesures urgentes pour faciliter l’accès au marché des engrais et des produits agricoles, a-t-il observé. À moyen et long termes, nous voulons surtout travailler avec vous pour l’amélioration de la production, y compris par des investissements massifs dans la diversification des chaînes de valeurs et le renforcement des infrastructures agricoles. Le projet de Déclaration conjointe sur la sécurité alimentaire qui sera issu de notre sommet constitue un bon cadre d’action commune à cet effet. Avec les leçons apprises de la crise, le moment est propice pour prendre une action vigoureuse dans le domaine de l’agriculture et de la sécurité alimentaire. Je propose que notre sommet lance une Initiative présidentielle sur l’Agriculture en Afrique”.

Enfin comme dernière priorité pour l’Afrique, Macky Sall a lancé un appel pour une “gouvernance mondiale plus juste et plus inclusive, notamment par l’accélération du processus de réforme du Conseil de Sécurité et l’octroi d’un siège à l’Union Africaine au sein du G20”. “Avec le soutien des Etats-Unis, dont je vous remercie chaleureusement, Monsieur le Président, nous espérons que l’adhésion de l’Afrique au G20, que j’avais soumise à l’attention du sommet de Bali, sera actée au prochain sommet du G20 en Inde”, a-t-il plaidé.

laissez un commentaire
%d blogueurs aiment cette page :
Verified by MonsterInsights