16 agences sur les 32 ont été dissoutes ou transformées en directions par le chef de l’Etat, rapporte Libération qui donne l’information.

L’Agence de la Grande Muraille verte, celle des Ecovillages ont été supprimées et dissous dans  la nouvelle Agence de la déforestation dirigée par Ali Haidar. L’Agence Nationale pour les Energies Renouvelables du Sénégal (ANER), l’Agence sénégalaise de l’électrification rurale (ASER) et’Agence pour l’Economie et la Maîtrise de l’Energie (AEME) ont été dissoutes.

Elles ont été réduites à de simples directions à la Senelec. Le Programme des Domaines Agricoles Communautaires (PRODAC) a été dissout  dans la Délégation Générale à l’Entreprenariat Rapide(DER). L’Agence nationale des chemins de fer a été rayée du dispositif.

Dans la foulée, le président Sall a décidé de résilier toutes les lignes téléphoniques  mobiles. Si l’on se fie aux propos du chef de l’Etat,  les factures téléphoniques de l’administration sénégalaise qui se chiffrent de 16 à 17 milliards de F CFA annuellement.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici